Commit 6b7eb51a authored by CELIA MARION's avatar CELIA MARION

Ajout fichiers transformÃs de PHun

parent ed5cd4b3
<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<?xml-model href="https://gitlab.com/litt-arts-num/tei/raw/master/schema/reticence_tei_median.rnc" type="application/relax-ng-compact-syntax"?>
<TEI xmlns="http://www.tei-c.org/ns/1.0" xmlns:tei="http://www.tei-c.org/ns/1.0">
<teiHeader>
<fileDesc>
<titleStmt>
<title>La Réticence </title>
<author>Jean-Philippe Toussaint</author>
<respStmt resp="transcription">
<resp>transcription</resp>
<persName/>
</respStmt>
</titleStmt>
<publicationStmt>
<publisher>Laboratoire Litt&amp;Arts</publisher>
</publicationStmt>
<sourceDesc>
<bibl>
<title>Brouillons de La Réticence</title>
<author>Jean-Philippe Toussaint</author>
</bibl>
</sourceDesc>
</fileDesc>
</teiHeader>
<facsimile>
<surface xml:id="LRT_01_01_00001.jpg"/>
</facsimile>
<text>
<body>
<fw type="pageNum">I. 1</fw>
<p rend="indent">Ce matin, il y avait un chat mort dans le port, un chat noir <lb/>qui flottait à la surface de l'eau, il était droit et raide,<add type="addition">
<del rend="line-through">le poil noir et luisant collé au corps</del>
</add>
<lb/>et il dérivait lentement le long d'une barque. Hors de sa gueule<lb/>pendait une tête de poisson déjà décomposée dont dépassait un<lb/>fil de pêche cassé d'une longueur de deux<add type="addition">ou</add>trois centimètres.<lb/>Je restai quelques instants sur la jetée à regarder flotter<lb/>le chat, imaginant que la tête du poisson était ce qui restait<lb/>d'un appât de ligne morte, le chat avait dû se pencher dans<lb/>l'eau pour attraper le poisson, et, au moment de s'en saisir, <lb/>l'hameçon accroché dans la gueule, il avait perdu l'équilibre<lb/>et était tombé.<add type="addition">|</add>L'eau du port était très transparente à l'endroit<lb/>où je me trouvais, et de temps à autre passait sous mes yeux<lb/>un cortège silencieux de poissons, des labres ou des mulets,<lb/>tandis que tout au fond, parmi les algues et les cailloux, des<lb/>myriades grouillantes d'alevins s'acharnaient sur le cadavre<lb/>éventré d'une murène en décomposition. Avant de repartir, je<lb/>m'attardai encore un instant sur la jetée à regarder le chat <lb/>mort, qui continuait de dériver dans le port, dans un très lent<lb/>mouvement de va et vient, tantôt vers la guache, tantôt vers<lb/>la droite, suivant le flux et le reflux imperceptible du courant<lb/>à la surface de l'eau. </p>
</body>
</text>
</TEI>
<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<?xml-model href="https://gitlab.com/litt-arts-num/tei/raw/master/schema/reticence_tei_median.rnc" type="application/relax-ng-compact-syntax"?>
<TEI xmlns="http://www.tei-c.org/ns/1.0" xmlns:tei="http://www.tei-c.org/ns/1.0">
<teiHeader>
<fileDesc>
<titleStmt>
<title>La Réticence </title>
<author>Jean-Philippe Toussaint</author>
<respStmt resp="transcription">
<resp>transcription</resp>
<persName/>
</respStmt>
</titleStmt>
<publicationStmt>
<publisher>Laboratoire Litt&amp;Arts</publisher>
</publicationStmt>
<sourceDesc>
<bibl>
<title>Brouillons de La Réticence</title>
<author>Jean-Philippe Toussaint</author>
</bibl>
</sourceDesc>
</fileDesc>
</teiHeader>
<facsimile>
<surface xml:id="LRT_01_01_00002.jpg"/>
</facsimile>
<text>
<body>
<fw type="pageNum">I. 2</fw>
<p rend="indent">J'étais arrivé à Sasuelo à la fin du mois d'octobre. C'était déjà le<lb/>
<lb/>début de l'hiver, et la saison touristique touchait à sa fin. Un taxi<lb/>
<lb/>m'avait déposé un matin sur la place du village, avec mes valise et mes sacs.<lb/>
<lb/>Le chauffeur m'avait aidé à détacher la poussette de mon fils que nous avions<lb/>
<lb/>
<add>ficelée </add>
<del rend="line-through">fixée</del>  tant bien que mal <del rend="line-through">avec des cordes </del>sur la galerie de sa voiture, une<lb/>
<lb/>vieille Diesel dont il n'avait pas coupé le moteur et qui continuait de<lb/>
<lb/>ronronner à l'arrêt sur la place, puis<del rend="line-through">, avant de prendre congé </del>
<add type="addition">
<del rend="line-through">et de repartir</del>
</add>, il m'avait<lb/>
<lb/>indiqué la direction du seul hôtel du village, qui se trouvait <del rend="line-through">paraît-il</del>
<lb/>non loin de là, en bordure de la route. J'avais remis d'aplomb la poussette<lb/>
<lb/>de mon fils et, <add type="addition">tandis <del rend="line-through">qu'il </del>que le taxi s'éloignait </add>laissant mes valises <add type="addition">à l'abandon </add>à côté d'un banc, j'avais pris la<lb/>
<lb/>direction de l'hôtel, mon fils devant moi dans la poussette, qui ne se<lb/>
<lb/>préoccupait de rien et jouait avec son phoque en peluche, le tournant et<lb/>
<lb/>le retournant <add type="addition">sous toutes les coutures de sa main pour l'examiner à l'infini sous toutes les coutures </add>
<del rend="line-through">méthodiquement </del>pour l'examiner <add type="addition">
<del rend="line-through">à l'infini </del>
</add>
<add type="addition">
<del rend="line-through">avec le même bonheur. </del>
</add>avec <add>circonspection <del rend="line-through">curiosité et </del>et méthode </add>
<del rend="line-through">soin sous toutes les</del>
<lb/>
<del rend="line-through">coutures</del>. L'entrée de l'hôtel présentait un petit perron <add type="addition">fleuri,<add type="addition">au haut duquel s'ouvrait une double porte vitrée </add>avec une double porte en verre,</add> et <del rend="line-through">je dus prendre </del>
<lb/>
<add type="addition">je pris </add>la poussette à bout de bras pour monter les <add type="addition">quelques </add>marches. J'avais à peine poussé<lb/>
<lb/>la porte de l'hôtel<add type="addition">, la poussette devant moi</add>, que je me trouvai en présence d'un homme <del rend="line-through">petit et</del>
<lb/>
<del rend="line-through">corpulent </del>à genoux <del rend="line-through">devant le comptoir de la réception</del>,<add>
<del rend="line-through">, quasiment dans l'encoignure de la porte, </del>
</add>
<add>par terre</add>une serpillière à<lb/>la main, qui, <del rend="line-through">sans un mot</del>,<del rend="line-through">leva les yeux sur moi </del>
<add>
<del rend="line-through">
<unclear/>pour </del>
</add>
<del rend="line-through">et </del>considéra <add>
<del rend="line-through">
<unclear/>
</del>
</add>
<del rend="line-through">avec méfiance </del>
<lb/>
<add>avec étonnement </add>la poussette que je tenais à bout de bras, <add type="addition">
<del rend="line-through">presque </del>au-dessus de sa tête </add>avant de détailler avec <del rend="line-through">la même</del>
<lb/>méfiance ma silhouette un peu voutée<del rend="line-through">,</del>
<add>.</add>
<del rend="line-through">ma gabardine très ample, comme flot-</del>
<add>
<del rend="line-through">de se relever pour </del>
</add>
<add>
<unclear/>par terre pour me dévisager plus avant. Je fis un pas de côté, un peu<unclear/></add>
<lb/>
<del rend="line-through">tante, pleine de poches et de boutons</del>
<del rend="line-through">,</del>
<add>.</add>
<del rend="line-through">des journaux pliés dépassant de</del>
<del rend="line-through">chacune de mes poches latérales</del>. Je <add type="addition">fis un pas de côté et refermai la porte </add>lui demandai s'il serait possible<lb/>
<lb/>d'avoir une chambre <del rend="line-through">pour quelques nuits</del>,<del rend="line-through">sans doute pour une semaine, même</del>
<lb/>
<del rend="line-through">peut-être un peu plus</del>, et<add type="addition">, avant qu'il n'eut le temps de me répondre, </add>mon fils lâcha le phoque, qui tomba par terre<lb/>
<lb/>(je le savais, je le savais), <del rend="line-through">et, tandis que</del>
<seg xml:id="d1" type="transfer">
<del rend="line-through">l</del>
<add>L</add>'homme,</seg> <add type="addition">et moi, face à face et </add>
<del rend="line-through">toujours à genoux</del>
<lb/>
<del rend="line-through">et </del>ne <del rend="line-through">me </del>
<add>nous </add>quittant <add type="addition">toujours </add>pas des yeux, <ref target="d1"/> hésita<del rend="line-through">it </del>à<del rend="line-through">regarder </del>
<add>ramasser</add>l e phoque, mon fils<lb/>
<add type="addition">Je ramassai le phoque</add>
<add type="addition"></add>
<lb/>
<add type="addition">dans un mouvement très brusque, </add>se pencha <del rend="line-through">brusquement </del>
<add>longuement </add>hors de la poussettele br<del rend="line-through">as avi</del>dement tendu<add type="addition">
<unclear/>
</add>pour<lb/>
<lb/>récupérer son jouet. </p>
</body>
</text>
</TEI>
<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<?xml-model href="https://gitlab.com/litt-arts-num/tei/raw/master/schema/reticence_tei_median.rnc" type="application/relax-ng-compact-syntax"?>
<TEI xmlns="http://www.tei-c.org/ns/1.0" xmlns:tei="http://www.tei-c.org/ns/1.0">
<teiHeader>
<fileDesc>
<titleStmt>
<title>La Réticence </title>
<author>Jean-Philippe Toussaint</author>
<respStmt resp="transcription">
<resp>transcription</resp>
<persName/>
</respStmt>
</titleStmt>
<publicationStmt>
<publisher>Laboratoire Litt&amp;Arts</publisher>
</publicationStmt>
<sourceDesc>
<bibl>
<title>Brouillons de La Réticence</title>
<author>Jean-Philippe Toussaint</author>
</bibl>
</sourceDesc>
</fileDesc>
</teiHeader>
<facsimile>
<surface xml:id="LRT_01_01_00003.jpg"/>
</facsimile>
<text>
<body>
<fw type="pageNum">I. 3</fw>
<p rend="indent">J'étais arrivé à Sasuelo à la fin du mois d'octobre. C'était déjà<lb/>le début de l'hiver, et la saison touristique touchait à sa fin. Un<lb/>taxi m'avait déposé un matin sur la place du village, avec mes valises<lb/>et mes sacs. Le chauffeur m'avait aidé à détacher la poussette de mon<lb/>fils que nous avions fixée tant bien que mal avec des cordes sur la<lb/>galerie de sa voiture, une vieille diesel dont il n'avait pas coupé le<lb/>moteur et qui continuait de ronronner à l'arrêt sur la place,<add type="addition">puis ,<del rend="line-through">avant de repartir, il</del>avant de<del rend="line-through">arriver se rendre dans sa voiture</del>prendre congé</add>
<del rend="line-through">et</del>m'avait<lb/>indiqué la direction du seul hôtel du village<add type="addition">qui se tenait,<del rend="line-through">paraît-il</del>non loin de là, en bordure de la route derrière la<del rend="line-through">
<unclear/>grande abandonnée<unclear/>
</del>
</add>
<del rend="line-through">avant de repartir</del>
<add>
<del rend="line-through">avant de repartir</del>
</add>. J'avais<lb/>remis<ref target="d1"/> la poussette<add type="addition">de mon fils</add>
<seg xml:id="d1" type="transfer">d'aplomb,</seg>
<add type="addition">sur<del rend="line-through">
<unclear/>
</del>le sol</add>et,<add type="addition">
<del rend="line-through">parmi les baquets de sécurité</del>
</add>laissant mes valises à côté d'un banc,<lb/>j'avais pris la direction de l'hôtel, mon fils devant moi dans la poussette,<lb/>qui ne se préoccupait de rien et jouait avec son phoqiue en epluche, le<lb/>tournant et retournant méthodiquement<add type="addition">pour l'examiner avec soin</add>sous toutes les coutures. L'entrée<lb/>de l'hôtel présentait un petit perron, et je dus prendre la poussette à<lb/>bout de bras pour monter les marches. <lb/>
<del rend="line-through">Dans l'hôtel,</del>
<del rend="line-through">j</del>
<add>J</add>e<del rend="line-through">n'</del>avais<del rend="line-through">pas fait trois pas,</del>
<add>à peine poussé la porte de l'entrée</add>que je me trouvai en présence<lb/>d'un homme petit et corpulent,<add type="addition">
<del rend="line-through">à genoux sur le sol,</del>
<add type="addition">à côté d'un seau</add>
<del rend="line-through">une serpillère à</del>à genoux devant le comptoir de la réception, une serpillère à la main,</add>un<del rend="line-through">balai</del>à la main, qui, sans un mot<lb/>leva les yeux sur moi et<add type="addition">
<del rend="line-through">
<unclear/>
</del>
</add>considéra<del rend="line-through">tour à tour ma personne et</del>
<del rend="line-through">mon allure</del>
<add>avec méfiance</add>
<lb/>
<add type="addition">
<del rend="line-through">de la</del>
</add>
<ref target="d2"/>
</p>
<p>
<add type="addition">avant de</add>détaill<del rend="line-through">a</del>
<add>er</add>
<add type="addition">
<del rend="line-through">lentement</del>avec la même méfiance</add> ma silhouette un peu voutée, ma gabardine très ample, comme</p>
<p>flottante, pleine de poches et de boutons,<add type="addition">
<del rend="line-through">des journaux</del>des journaux pliés dépassant de<del rend="line-through">mes</del>chacune de mes poches latérales. Mon fils lacha le phoque, qui tomba par terre,<unclear/>de la poussette pour le reposer<del rend="line-through">par terre</del>. Je voudrais une chambre, dis-je</add>puis<seg xml:id="d2" type="transfer">la poussette que je<del rend="line-through">portais</del>
<add>tenais</add>
<lb/>à bout de bras, dans laquelle mon fils jouait avec son phoque.</seg>
</p>
</body>
</text>
</TEI>
<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<?xml-model href="https://gitlab.com/litt-arts-num/tei/raw/master/schema/reticence_tei_median.rnc" type="application/relax-ng-compact-syntax"?>
<TEI xmlns="http://www.tei-c.org/ns/1.0" xmlns:tei="http://www.tei-c.org/ns/1.0">
<teiHeader>
<fileDesc>
<titleStmt>
<title>La Réticence </title>
<author>Jean-Philippe Toussaint</author>
<respStmt resp="transcription">
<resp>transcription</resp>
<persName/>
</respStmt>
</titleStmt>
<publicationStmt>
<publisher>Laboratoire Litt&amp;Arts</publisher>
</publicationStmt>
<sourceDesc>
<bibl>
<title>Brouillons de La Réticence</title>
<author>Jean-Philippe Toussaint</author>
</bibl>
</sourceDesc>
</fileDesc>
</teiHeader>
<facsimile>
<surface xml:id="LRT_01_01_00004.jpg"/>
</facsimile>
<text>
<body>
<fw type="pageNum">I.4</fw>
<p rend="indent">J'étais arrivé à Sasuelo à la fin du mois d'octobre. c'était déjà<lb/>le début de l'hiver, et la saison touristique touchait à sa fin. Un<lb/>taxi m'avait déposé un matin sur la place du village, avec mes valises<lb/>et mes sacs. Le chauffeur m'avait aidé à détacher la poussette de mon<lb/>fils que nous avions fixée<add>
<del rend="line-through">avec des cordes</del>
</add>sur<del rend="line-through">le toit</del>
<add>la galerie de la voiture</add>,<del rend="line-through">avec des tendeurs</del>