Commit 3a0527dd authored by CELIA MARION's avatar CELIA MARION

Add 2 missing files

parent 20e051e9
<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<TEI xmlns="http://www.tei-c.org/ns/1.0" xmlns:tei="http://www.tei-c.org/ns/1.0">
<teiHeader>
<fileDesc>
<titleStmt>
<title>La Réticence </title>
<author>Jean-Philippe Toussaint</author>
<respStmt resp="transcription">
<resp>transcription</resp>
<persName/>
</respStmt>
</titleStmt>
<publicationStmt>
<publisher>Laboratoire Litt&amp;Arts</publisher>
</publicationStmt>
<sourceDesc>
<bibl>
<title>Brouillons de La Réticence</title>
<author>Jean-Philippe Toussaint</author>
</bibl>
</sourceDesc>
</fileDesc>
</teiHeader>
<facsimile>
<surface xml:id="LRT_01_01_00105.jpg"/>
</facsimile>
<text>
<body>
<fw type="pageNum">I. 105</fw>
<p>il se penchait en avant pour essayer de s'emparer de quelque objet échoué</p>
<p>sur la plage, et je lui tendais à mesure tout ce qu'il convoitait, des</p>
<p>morceaux de bois morts rejetés par la marée qui avaient pris des formes</p>
<p>de talismans bizarres, des galets, des brindilles, une vieille sandale en</p>
<p>plastique, aussi, à laquelle il semblait tenir tout particulièrement.</p>
<p rend="indent"> De retour dans la chambre d'hôtel, je passais des heures allongé sur</p>
<p>le lit à barreaux qui occupait le centre de la pièce. Les murs, autour</p>
<p>de moi, étaient humides et sales, tapissés d'un vieux tissu orange</p>
<p>assorti aux fleurs sombres du couvre-lit et des rideaux. J'avais ins-</p>
<p>tallé le lit de mon fils dans la chambre près d'une armoire, un petit</p>
<p>lit de voyage d'à peine un mètre de hauteur qui consistait en un assem-</p>
<p>blage de tubes métalliques jaunes et creux qui s'emboîtaient les uns</p>
<p>dans les autres<add type="addition">pour composer un châssis rectangulaire</add>, sorte de petit centre Pompidou posé<del rend="line-through">à même le sol dont</del> <add type="addition">sur le parquet</add> </p>
<p>
<add type="addition">à côté de mes sacs et de mes valises ouvertes.</add>
<del rend="line-through">l'armature servait de support à une confortable enveloppe de toile</del>
<del rend="line-through">
<del rend="line-through"/>  dans</del> </p>
<p>
<del rend="line-through">laquelle j'avais disposé des coussins</del> . Parfois, tandis que mon fils</p>
<p>dormait là<add type="addition">à plat ventre,<del rend="line-through">la tête<unclear/>  dans un coussin.</del>
</add>
<add type="addition"> <del rend="line-through">le souffle régulier,</del> dans la pénombre</add>  , je me levais sans bruit et faisais quelques pas en chaus-</p>
<p>settes dans la chambre. Une des fenêtres donnait sur le port, et, de</p>
<p>l'autre, plus petite et légèrement en hauteur, je pouvoir voir la route,</p>
<p>une parcelle de route déserte qui bordait un enclos livré aux mauvaises</p>
<p>herbes<del rend="line-through">,</del>  où, à côté d'un figuier désséché qui ployait sous le poids de</p>
<p>ses branches mortes, un âne solitaire broutait du fenouil entre divers</p>
<p>détritus, des vieilles planches, des pneus abandonnés, une barque</p>
<p>retournée qui pourrissait sur place.</p>
</body>
</text>
</TEI>
<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<?xml-model href="https://gitlab.com/litt-arts-num/tei/raw/master/schema/reticence_tei_median.rnc" type="application/relax-ng-compact-syntax"?>
<TEI xmlns="http://www.tei-c.org/ns/1.0" xmlns:tei="http://www.tei-c.org/ns/1.0">
<teiHeader>
<fileDesc>
<titleStmt>
<title>La réticence </title>
<author>Jean-Philippe Toussaint</author>
<respStmt resp="transcription">
<resp when="20180707">transcription</resp>
<persName>Gaëlle Grella</persName>
</respStmt>
<respStmt resp="correction">
<resp when="20191021">correction</resp>
<persName>Célia Marion</persName>
</respStmt>
</titleStmt>
<publicationStmt>
<publisher>Laboratoire Litt&amp;Arts</publisher>
</publicationStmt>
<sourceDesc>
<bibl>
<title>Brouillons de La Réticence</title>
<author>Jean-Philippe Toussaint</author>
</bibl>
</sourceDesc>
</fileDesc>
</teiHeader>
<facsimile>
<surface xml:id="LRT_02_01_00260"/>
</facsimile>
<text>
<body>
<fw type="pageNum">II, 260</fw>
<div>
<p>
à moitié pour me ménager un passage, je
<add type="addition">
ne
<unclear>
bougeai pas
</unclear>
pas
</add>
pénétrai sans bruit dans la maison
<lb/>
<del rend="line-through">
par le garage
</del>
.
</p>
<p rend="indent">
Les murs étaient très sombres dans le garage, qui se détachaient à peine <lb/>
de l'obscurité, et une voiture était garée là dans le noir, une Renault <lb/>
rouge qui appartenait à Hélène Biaggi, me semblait-il, tandis que, le <lb/> long
des murs, divers objets étaient entreposés dans l'ombre, des bidons <lb/>
d'huile et d'essence, des cannes à pêche, deux lourdes rames en bois couchées <lb/>
<del rend="line-through">
par terre
</del>
l'une à côté de l'autre
<add type="addition">
sur le sol
</add>
. Je passai à côté de la voiture et ouvris <lb/>
la petite porte métallique du fond, basse et que suivaient deux marches, <lb/>
pour entrer dans une pièce tout aussi sombre, une sorte de cellier
<add type="addition">
que je quittai aussitôt.
</add>
où, à <lb/>
côté d'une grande étagère remplie de produits d'entretien et de boîtes de <lb/>
conserve
<subst>
<del rend="overtyped">
<unclear></unclear>
</del>
<add type="addition">
,
</add>
</subst>
se dessinaient les contours
d'un casier à bouteille presque vide. <lb/>
<del rend="line-through">
A mesure que
</del>
<subst>
<del rend="line-through">
je progressais
</del>
<add type="addition">
Je c
<del rend="line-through">
<unclear>
bougeais
</unclear>
</del>
de progress
<subst>
<del rend="line-through">
ais
</del>
<add type="addition">
er
</add>
</subst>
</add>
</subst>
<subst>
<del rend="line-through">
dans la maison,l'obscurité semblait s'épaissir <lb/> devant moi,
</del>
<add type="addition">
sans bruit au rez de chaussée de la villa,
<add type="marginal-note">
et tous les
<lb/>
volets étaient
<lb/>
fermés, qui
<lb/>
paraissaient
<lb/>
très noirs
<lb/>
derrière
<lb/>
les vitres
<lb/>
des fenêtres
</add>
</add>
</subst>
<del rend="line-through">
et les volets
<add type="addition">
<del rend="line-through">
<unclear>
me
</unclear>
</del>
</add>
paraissaient
<subst>
<del rend="line-through">
presque
</del>
<add type="addition">
très
</add>
</subst>
noirs
<add type="addition">
<subst>
<del rend="line-through">
<unclear>
eux aussi de l'extérieur
</unclear>
</del>
<del rend="line-through">
<unclear>
eux aussi<lb/>
</unclear>
</del>
<add type="addition">
de l'extérieur
</add>
</subst>
<add type="addition">
<unclear>
eux
</unclear>
aussi
<lb/>
de l'extérieur
<lb/>
de la maison
<lb/>
derrière la
<lb/>
vitre
<lb/>
des fenêtres
</add>
</add>
derrière les vitres
</del>
<subst>
<del rend="line-through">
des
</del>
<add type="addition">
<del rend="line-through">
fermées
</del>
</add>
</subst>
<lb/><add type="addition">des </add>fenêtres
<subst>
<del rend="line-through">fermées</del>
<add type="addition">
<del rend="line-through">
feermées
</del>
</add>
</subst>
<del rend="line-through">
du rez-de-chaussée de la villa.
</del>
<add type="marginal-note">
Je
<unclear>
continuais de progresser
</unclear>
<del rend="line-through">
au
</del>
<lb/>
<subst>
<del rend="line-through">
rez-de-chaussée
</del>
<del rend="line-through">
rez-de-chaussée
</del>
</subst>
de la maison, et tous les
<lb/>
volets étaient fermés au rez de chaussée,
<lb/>
qui paraissaient très noirs derrière les vitres des fenêtres de la villa
</add>
<add type="marginal-note">
et paraissaient très noirs derrière
<lb/>
les vitres des
<lb/>
fenêtres de la villa
<unclear>
J'étais<lb/> sans bruit
</unclear>
</add>
<add type="marginal-note">
<subst>
<del rend="line-through">
et j'apercevais
</del>
<add type="addition">
tous les
</add>
</subst>
les volets
<add type="addition">
étaient fermés
</add>
derrière
<lb/>
les vitres, qui paraissaient
<lb/>
très noirs
<unclear>
mais <lb/>aussi de <lb/>l'extérieur<lb/>
</unclear>
de la <lb/>maison
</add>
<subst>
<del rend="line-through">
Je passai
</del>
<del>
<unclear>
j'avançai sans bruit
</unclear>
<unclear>
introduisis
</unclear>
</del>
<add type="addition">
m'introduisis
</add>
</subst>
dans le
<add type="addition">
grand
</add>
ves-
<lb/>tibule
<add type="addition">
de l'entrée
<unclear>
et
</unclear>
</add>
et, hésitant un instant
<add type="addition">
<unclear>
sur la
</unclear>
<unclear></unclear>
et je
</add>
, je m'immobilisai au pied de l'escalier qui <lb/>
montait au premier étage.
<add type="addition">
J'apercevais la rampe en haut des marches, et une porte
du couloir qui disparaissait dans l'obscurité
<add type="addition">
<del rend="line-through">
<name type="pers">
Biaggi
</name>
m'attendait sans doute, qui se tenait
<unclear>
de l'autre côté
</unclear>
du couloir
</del>
</add>
</add>
<add type="marginal-note">
la rampe se dressait
<subst>
<del>
en haut des marches,
</del>
<add type="addition">
devant moi dans l'obscurité
</add>
</subst>
et
<subst>
<del rend="line-through">
j'apercevais
</del>
<add type="addition">
je devinais
</add>
</subst>
<lb/><subst>
<del rend="line-through">
une porte du couloir qui disparaissait <lb/>
dans l'obscurité
</del>
<add type="addition">
le couloir
</add>
</subst>
en haut des marches, où
<subst>
<del rend="line-through">
la porte d'une chambre à coucher
</del>
<add type="addition">
une porte
</add>
</subst>
était entrouverte.
</add>
Il n'y avait aucun bruit dans la maison, et, juste <lb/> devant moi, à
côté d'un porte-manteau où pendaient les formes inquiétantes <lb/> d'un
pardessus et de deux imperméables, se trouvait un grand miroir
<subst>
<del rend="line-through"> ovale </del>
<add type="addition">
<unclear>
circulaire
</unclear>
</add>
</subst>
<lb/>dont la surface était si sombre que, bien que je me fusse trouvé à moins
<lb/>de trois mètres de lui, on ne distinguait aucun reflet de mon corps dans
<lb/>la g
<subst>
<del rend="overtyped">
<unclear></unclear>
</del>
<add type="addition">
lace
</add>
</subst>
, seulement l'obscurité dense et immuable du vestibule désert.
</p>
<p rend="indent">
Je finis par traverser le vestibule et, laissant à ma droite le salon
<lb/>qui s'étendait en silence dans l'obscurité, avec le grand chambranle de
<lb/>pierre de la cheminée qui se découpait
<subst>
<del rend="line-through">
dans la pénombre
</del>
<add type="addition">
au fond de la pièce
</add>
</subst>
, je m'engageai dans
<lb/>un couloir étroit qui passait sous la charpente de l'escalier et se prolongeait
<lb/>jusqu'à la cuisine en se retrécissant. Je ne voyais pas à trois mètres devant
<lb/>moi et, continuant de prendre appui contre les murs pour avancer, j'entrai
<lb/>sans bruit dans la cuisine et me dirigeai
<subst>
<del>
lentement
</del>
<add type="addition">
<unclear>
seulement
</unclear>
</add>
</subst> vers l'évier sur le
<lb/>rebord duquel une bouteille de white-spirit reposait dans
<subst>
<del rend="line-through">
l'obscurité
</del>
<add type="addition">
la pénombre
</add>
</subst>
. Tout
</p>
</div>
</body>
</text>
</TEI>
Markdown is supported
0% or
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or to comment