Commit e82fe2a8 authored by Antoine Fauchié's avatar Antoine Fauchié

edit: deuxième partie, solitude

parent 1fa8e3de
......@@ -19,4 +19,21 @@ _Ce billet est le texte rendu pour le séminaire Littérature et culture numéri
À lire également sur Wikipédia : [https://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Antoinentl/Le_trouble_de_l%27%C3%A9criture_num%C3%A9rique](https://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Antoinentl/Le_trouble_de_l%27%C3%A9criture_num%C3%A9rique)
## Tout est publié
Je suis abasourdi par le fait qu'apparemment tout est publié, la notion de brouillon n'existe que dans la non-indexation de ces textes. Je pensais naïvement pouvoir créer une page, l'éditer et la modifier longuement, puis enfin la rendre publique, cachant de ce fait les différentes évolutions maladroites de ma prose. Il n'en est rien, tout est publié, éventuellement sans être trop visible, mais la notion de document privé – au sens où personne ne peut l'atteindre sans y être expressément invité – n'existe pas sur Wikipédia. Et c'est une très bonne chose, car alors la dimension d'horizontalité prend tout son sens. Je me rappelle de la définition du _livre numérique_ que donnait Pierre Mounier : est numérique un livre totalement et perpétuellement réinscriptible. Alors seule Wikipédia peut répondre à cette définition, mais qui plus est la réinscriptibilité devient aussi celle des protocoles d'écriture. L'écriture de l'écriture : chaque intention, chaque intervention, chaque discussion est disponible, liable (_linkable_), et est un atome de la matière Wikipédienne.
Je suis abasourdi par le fait qu'apparemment tout est publié, la notion de brouillon n'existe que dans la non-indexation de ces textes.
Je pensais naïvement pouvoir créer une page, l'éditer et la modifier longuement, puis enfin la rendre publique, cachant de ce fait les différentes évolutions maladroites de ma prose.
Il n'en est rien, tout est publié, éventuellement sans être trop visible, mais la notion de document privé – au sens où personne ne peut l'atteindre sans y être expressément invité – n'existe pas sur Wikipédia.
Et c'est une très bonne chose, car alors la dimension d'horizontalité prend tout son sens.
Je me rappelle de la définition du _livre numérique_ que donnait Pierre Mounier : est numérique un livre totalement et perpétuellement réinscriptible.
Alors seule Wikipédia peut répondre à cette définition, mais qui plus est la réinscriptibilité devient aussi celle des protocoles d'écriture.
L'écriture de l'écriture : chaque intention, chaque intervention, chaque discussion est disponible, liable (_linkable_), et est un atome de la matière Wikipédienne.
## Solitude
Nous sommes seuls sur Wikipédia, cette solitude a deux dimensions.
La première est une solitude collective : peu de personnes collaborent à Wikipédia.
Ce constat est réaliste, peut-être un peu sombre, et certainement le reflet d'une société qui ne peut être réellement collaborative – dans le sens où tous le monde collaborerait.
La seconde solitude est plus spécifiquement littérale : nous sommes seuls face à nos contributions.
Il y a certes de nombreuses et de nombreux relecteurs et relectrices, voir même des robots qui feront quelques vérifications automatiques.
Mais certains articles, de ceux qui ne sont pas les plus vus, n'attireront pas plus d'autres _wikipédiens_.
Et alors nous devons assumer ce que nous écrivons, le relire cent fois, être le plus juste.
## Addiction
Markdown is supported
0% or
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or to comment