Commit 4690572c authored by Antoine Fauchié's avatar Antoine Fauchié

Suppression des fichiers inutiles

parent 3cc5c675
---
layout: page-neutral
title: "Streaming de livre numérique : histoire, définition et modèles"
date: 2015-10-13
published: true
---
Streaming de livre numérique : histoire, définition et modèles.
Contribution d'Antoine Fauchié.
## Quelques dates importantes
### Janvier 2012 : lancement d'Iznéo
Iznéo lance une offre *en mode streaming* de bande dessinée numérique, sous forme d'abonnement, limitant dans le temps l'accès à des titres par ailleurs disponibles en version imprimée.
### Mars 2012 : un livre en versions imprimée et web
*Développer la médiation documentaire numérique*, sous la direction de Xavier Galaup, sort conjointement au format papier et [sous la forme d'un site web dédié](http://mediationdoc.enssib.fr/) -- et librement accessible.
### Mars 2012 : lancement de Youboox
[Youboox](http://youboox.fr/) propose une offre gratuite d'un millier de titres de livres numériques *en streaming* : via un navigateur web ou une application iPad. Le modèle freemium est proposé : gratuité avec publicité, ou abonnement mensuel pour lire sans publicité.
### Mai 2012 : AlphaLire
Le Festival du Premier roman de Chambéry lance une plateforme de lecture en ligne de premiers romans, avec un accès réservé aux adhérents du festival. [Source](http://lafeuille.blog.lemonde.fr/2012/05/15/alphalire-une-plateforme-dacces-aux-premiers-romans-en-numerique/)
### Juillet 2012 : lancement de www.rousseauonline.ch
Toutes les œuvres de Jean-Jacques Rousseau sont disponibles en ligne, en texte intégral ou via les sources numérisées : [www.rousseauonline.ch](http://www.rousseauonline.ch/)
### Novembre 2012 : payer à la page lue
Une start-up émet l'idée de ne payer qu'à la page lue.
### Novembre 2012 - février 2013 : lancement de services de streaming
Plusieurs start-ups de différents pays se lancent dans le streaming de livre numérique.
### Septembre 2013 : lancement d'Oyster
Une offre conséquente est lancée aux États-Unis : 100 000 livres numériques pour 9,95 $ par mois, [Oyster](https://www.oysterbooks.com/).
### Mai 2014 : et si le streaming n'était que du web ?
Entretien avec Élisa Boulard, d'immatériel :
>Nous partons du principe que le livre est d'abord un contenu avant d'être un contenant, et que pour continuer à faire partie de la vie des lecteurs, il doit s'adapter à leurs pratiques de lecture. Puisque les supports connectés sont des lieux de lecture privilégiés aujourd'hui, nous avons fait le pari que le streaming serait plus adapté que le fait de recréer un système d'exemplaires numériques chrono dégradables qui est finalement artificiel, puisque la notion d'exemplaire est totalement étrangère au numérique qui est un flux, et pas un objet fini.
[Source](http://www.enssib.fr/content/le-streaming-comme-modele-de-pret-numerique-en-bibliotheques-entretien-avec-elisa-boulard)
### Juillet 2014 : annonce de l'offre Kindle Unlimited d'Amazon
>L'entreprise de Jeff Bezos s'apprête à lancer Kindle Unlimited, un service offrant près de 600 000 livres numériques en accès illimité pour moins de 10 dollars par mois.
[Source](http://www.inaglobal.fr/edition/lu-sur-le-web/amazon-veut-lancer-son-netflix-pour-les-livres)
### Juillet 2014 : "streaming or not streaming ?"
Tentative de définition du *streaming* :
>La distinction entre l’accès fichier et l’accès streaming n’est pas aussi tranchée que cela. Il y a une zone grise plus grande qu’on ne le pense. Parce qu’une application qui synchronise mais qui ne donne pas accès aux fichiers sources, c’est finalement assez proche d’un streaming, juste avec un peu moins de contraintes.
[Source](https://n.survol.fr/n/streaming-or-not-streaming)
### Janvier 2015 : Fleur Pellerin fait appel à la médiatrice du livre à propos de Kindle Unlimited
Alors que plusieurs offres *en streaming* sont disponibles en France depuis plusieurs années, l'arrivée de celle d'Amazon suscite des réactions politiques.
### Juillet 2015 : quelle rémunération avec les offres de streaming ?
À peine un centime par page lue, voici ce qui semble se dessiner pour les auteurs faisant partie de l'offre Kindle Unlimited d'Amazon.
### Septembre 2015 : annonce de la fermeture d'Oyster
Oyster n'a pas trouvé de modèle économique suffisamment stable.
## Le "streaming" : des modèles très divers
Quatre niveaux d'intérêts à dissocier :
1. côté client/lecteur : gratuité, freemium, abonnement (forfait)
2. côté éditeur : perception de droits en fonction du nombre de pages lues
3. côté auteur : c'est le grand flou pendant longtemps, puis rémunération en fonction du nombre de pages lues
4. côté *plateforme* : abonnements perçus
Quelques interprétations des modèles existants :
- complémentarité papier et numérique : exemple d'Iznéo ;
- déplacer les usages : Kindle Unlimited, Oyster ;
- découverte sans transformation d'acte d'achat : Youboox ;
- ...
## Tentons de définir ce qu'est le "streaming"
Quelques éléments à cumuler, ou non, pour répondre à une représentation vague et partagée du *streaming* :
- mode d'accès (économique) : abonnement au mois, et quelques offres *premium* ;
- mode d'accès (formel) : accès en ligne ou via une application ;
- mode d'accès (conceptuel) : logique d'accès et non de *possession* d'un fichier ;
- mode de consultation : connexion Internet ou chargement du livre via une application pour pouvoir le lire.
## Des questions en suspens
Est-ce que l'offre d'Amazon, Kindle Unlimited, est une offre de streaming ?
Si l'on part du principe de la licence, est-ce que des livres numériques sous DRM ne se rapprochent pas énormément du streaming ?
Est-ce que la notion de *streaming* ne va se confondre avec les actuels modes d'accès au numérique ?
Est-ce que le web et les plateformes type Spotify ou Netflix ne peuvent qu'engager le livre numérique dans la voix du *streaming* ou de l'abonnement ?
\ No newline at end of file
---
layout: page-neutral
title: "Texte supplémentaire sur l'intervention de Gustavo Ferreira"
date: 2014-12-30
comments: true
categories:
- Lure
- Rencontres de Lure
---
*Texte court encadré en plus du compte rendu de Frank Adebiaye, à valider.*
## Gustavo Ferreira : un designer de notre temps
Gustavo Ferreira fonctionne par incrémentations : chaque nouvelle étape de son travail intègre la somme des étapes précédentes. Il a repris le principe fondateur de Metafont — tracer/dessiner des caractères de façon dynamique — et l'a appliqué dans un système qu'il a lui-même développé. Avec Codefonts — résultats des travaux successifs que sont Gridfonts, Superfonts et Strokefonts — Gustavo est arrivé à un programme autonome qui génère des fontes basées uniquement sur du code. Cette "usine dynamique de glyphes" matérialise la question que se pose ce designer : quelle est la qualité propre du médium numérique ?
Gustavo représente la figure du designer contemporain : il maîtrise son environnement, ses outils, ses supports. Avec l'usage qu'il fait du numérique — programmes, systèmes basés sur du code, systèmes typographiques dynamiques —
\ No newline at end of file
Markdown is supported
0% or
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or to comment