Commit 3e8774fd authored by jber's avatar jber
Browse files

edit: corrections d'orthographe

parent ee14898c
......@@ -9,8 +9,8 @@ _Post-Digital Print_ est aussi un moyen d'aborder la question des formes du livr
L'hybridation n'est-elle réalisable qu'à condition de repenser les chaînes de publication ?
_Pour tout résoudre, cliquez ici: l’aberration du solutionnisme technologique_ {% cite morozov_pour_2014 %} porte une voix dissidente par rapport aux enthousiastes – pour ne pas dire fanatiques – du numérique.
Evgeny Morozov analyse de nombreux exemples où la technologies est mal employée, utilisée comme une solution en soit sans prendre en compte les problèmes qu'elle est censée résoudre.
Comme Gilbert Simondon dont un de ses ouvrages majeurs est étudiés dans un troisième temps de cette première partie, Evgeny Morozov défend l'idée que l'enjeu actuel n'est pas d'adhérer aveuglement ou de rejeter totalement la technologie, mais d'envisager une utilisation plus réfléchie.
Evgeny Morozov analyse de nombreux exemples où la technologie est mal employée, utilisée comme une solution en soi sans prendre en compte les problèmes qu'elle est censée résoudre.
Comme Gilbert Simondon dont un de ses ouvrages majeurs est étudié dans un troisième temps de cette première partie, Evgeny Morozov défend l'idée que l'enjeu actuel n'est pas d'adhérer aveuglement ou de rejeter totalement la technologie, mais d'envisager une utilisation plus réfléchie.
Les travers présentés dans _Pour tout résoudre, cliquez ici_ peuvent être similaires dans le domaine de l'édition : l'usage systématique de logiciels monolithiques n'est-il pas problématique ?
_Du mode d'existence des objets techniques_ {% cite simondon_du_2012 %} est un texte fondateur dans le champ de la philosophie de la technique qui a influencé nombre de penseurs et d'auteurs.
......
......@@ -37,7 +37,7 @@ Dans le second chapitre Alessandro Ludovico explore les évolutions des techniqu
Du miméographe à la photocopie en passant par l'offset, des courants comme le futurisme italien, le dadaïsme ou le fanzine punk ont su s'approprier les technologies de reproduction, et qui plus est expérimenter des formes graphiques inédites.
L'édition alternative a été un véritable laboratoire de l'impression, jusqu'au *multimédia* – représenté par le CD-ROM – et au numérique – dont Internet est la figure emblématique.
Les journaux et les magazines ont été les "objets imprimés" (p. 78) qui ont le plus vivement ressentis les mutations de l'édition avec le numérique : c'est l'objet du chapitre 3.
Les journaux et les magazines ont été les "objets imprimés" (p. 78) qui ont le plus vivement ressenti les mutations de l'édition avec le numérique : c'est l'objet du chapitre 3.
Avec l'influence du web et de ses usages, l'"unité atomique" (p. 67) est passée du journal à l'article, remettant en cause le rôle de l'éditeur via des possibilités de personnalisation des contenus.
L'impression à la demande, sorte de photocopieuse du début du vingt-et-unième siècle, est la matérialisation des processus en œuvre dans l'édition en ligne, notamment avec la facilité et la rapidité de production et de diffusion.
Si d'un côté les magazines recherchent de nouveaux moyens pour résister – via des démarches développant leur visibilité ou par la réintroduction du "geste éditorial" (p. 75) –, l'"automatisation totale" (p. 91) de la publication est désormais accessible, et est le signe sinon la preuve d'un "mariage" entre l'impression et le numérique.
......@@ -73,7 +73,7 @@ Citons quelques exemples utilisés par Alessandro Ludovico.
Cory Doctorow propose des formats numériques gratuits (PDF, EPUB ou audio) et imagine plusieurs formes de livres imprimés – du format poche imprimé à la demande via la plate-forme Lulu.com à la version plus luxueuse fabriquée par des artisans du livre en nombre limité –, et des façons originales d'y accéder.
Le livre numérique peut devenir un produit d'appel, gratuit, pour déclencher des ventes de livres imprimés.
Le projet de Tim Devin d'impression de courriers électroniques distribués sur des pare-brise de voitures dans différentes villes des États-Unis est un exemple de la matérialisation d'objets numériques : un simple mail peut retrouver une figure d'autorité dès qu'il y a impression.
Enfin, certaines publications imprimées ont évolué vers le numérique, c'est le cas de *Boing Boing* : ce fanzine (imprimé) connaît un succès important à la fin des années 1980 avant de cesser sa publication faute de distributeur ; une version web est alors créée quelques années plus tard, considérées comme un véritable pionnier du phénomène des blogs.
Enfin, certaines publications imprimées ont évolué vers le numérique, c'est le cas de *Boing Boing* : ce fanzine (imprimé) connaît un succès important à la fin des années 1980 avant de cesser sa publication faute de distributeur ; une version web est alors créée quelques années plus tard, considérée comme un véritable pionnier du phénomène des blogs.
*Post-Digital Print* se referme sur la condition de cette hybridation : pour Alessandro Ludovico la métamorphose de l'édition est possible par le dépassement de toute "affiliation idéologique" (p. 180) liée aux medias imprimés ou numériques.
......
Evgeny Morozov est un chercheur et écrivain d'origine biélorusse, dont l'objet de recherche principal est le "problème technologique"[^silicon-circus].
Collaborateur de plusieurs revues et auteur pour des journaux comme le New York Times ou El Pais, il a enseigné à l'Université Stanford et il est membre d'un certain nombre de fondations engangées dans la critique de la technologie ou l'évolution des processus démocratiques.
Collaborateur de plusieurs revues et auteur pour des journaux comme le New York Times ou El Pais, il a enseigné à l'Université Stanford et il est membre d'un certain nombre de fondations engagées dans la critique de la technologie ou l'évolution des processus démocratiques.
*Pour tout résoudre cliquez ici* {% cite morozov_pour_2014 %} est publié en 2013 – 2014 pour la traduction française – et fait suite à *The Net Delusion : The Dark Side of Internet Freedom* publié en 2011.
Evgeny Morozov y prolonge sa critique d'une vision d'Internet idyllique voire fantasmée, non pas dans une démarche technophobe, mais plutôt dans une tentative d'esprit critique et philosophique visant à interroger en profondeur nos conceptions, usages et perceptions de la technologie dans un monde désormais imprégné de numérique.
Nous devons noter le caractère *grand public* de cet ouvrage, *Pour tout résoudre cliquez ici* n'est pas un travail universitaire à proprement parlé, quand bien même Evgeny Morozov construit sa pensée de façon méticuleuse et référence nombre de penseurs et d'ouvrages.
Nous devons noter le caractère *grand public* de cet ouvrage, *Pour tout résoudre cliquez ici* n'est pas un travail universitaire à proprement parler, quand bien même Evgeny Morozov construit sa pensée de façon méticuleuse et référence nombre de penseurs et d'ouvrages.
Au moment de la publication de cet ouvrage[^sadin] Evgeny Morozov est clairement en opposition à une majorité – au moins médiatique – enthousiaste des technologies numériques et d'Internet : entrepreneurs, ingénieurs, intellectuels et chercheurs, souvent en lien avec la Silicon Valley.
Evgeny Morozov peut parfois être perçu comme un trouble-fête dans un univers numérique à l'apparente pensée homogène, ce livre a justement suscité un débat parmi les défenseurs du solutionnisme ou même de la part d'autres critiques des technologies {% cite wu_book_2013 %}.
Il incarne la figure d'une critique peut-être trop rare qui nous pousse à dépasser les arguments marketing de la dernière application à la mode, ou à porter un regard nouveau sur nos usages quotidiens des technologies.
Dans cet essai, Evgeny Morozov aborde le concept de "solutionnisme", qui peut être grossièrement résumé en la simplification d'un problème pour y appliquer des solutions prêtes à l'emploi, sans réelles prise en compte du contexte.
Dans cet essai, Evgeny Morozov aborde le concept de "solutionnisme", qui peut être grossièrement résumé en la simplification d'un problème pour y appliquer des solutions prêtes à l'emploi, sans réelle prise en compte du contexte.
Ce solutionnisme, au contact des technologies numériques et d'Internet en première ligne, se meut en "webcentrisme", qui consiste en l'application d'Internet à n'importe quel problème ou défi majeur – de la réduction des déchets à l'amélioration de la démocratie.
Evgeny Morozov critique le solutionnisme en général et le "webcentrisme" en particulier, qui sont pour lui des conséquences directes d'un manque de réflexivité envers les technologies, de l'absence d'approche philosophique de la technique, ou d'une recherche béate de l'efficacité maximale.
Le solutionnisme conduit à une évolution de l'humain alors considéré comme une machine optimisable, tout comme son environnement ; l'autonomie d'êtres – pourtant doués d'intelligence – est tout simplement en voie de disparition.
......@@ -72,7 +72,7 @@ Le neuvième chapitre de *Pour tout résoudre cliquez ici* est un condensé des
Evgeny Morozov commence ce dernier chapitre en présentant le projet d'un parcmètre "intelligent" qui permet de mesurer l'usage des places de parking à Santa Monica, et d'améliorer le système de stationnement.
Evgeny Morozov y applique les principes d'Albert Hirschman : inanité, effet pervers et mise en péril.
Ce projet présente ces trois risques, puisque l'objectif final n'est pas l'amélioration de la ville en cela qu'elle est l'amélioration des citoyens et de leur situation – en tant que ceux-ci auraient la possibilité d'exprimer un choix, de décider – mais cet objectif est uniquement celui du profit financier de la Ville.
Il ne suffit pas de relever les points facilement résolvables d'un problème, mais il faut considérer le problème dans toute sa complexité, et chercher à redéfinir les causes et les effets "en terme de relations, structures, et processus." "Le vrai problème avec le système de Santa Monica n'est pas qu'il soit intelligent, mais qu'il ne le soit pas suffisamment." (p. 314)
Il ne suffit pas de relever les points facilement résolubles d'un problème, mais il faut considérer le problème dans toute sa complexité, et chercher à redéfinir les causes et les effets "en terme de relations, structures, et processus." "Le vrai problème avec le système de Santa Monica n'est pas qu'il soit intelligent, mais qu'il ne le soit pas suffisamment." (p. 314)
Là où nous nous trompons, c'est sur le fait de vouloir distinguer les solutions techniques d'un côté et les questions éthiques, sociales ou morales de l'autre.
Les deux sont forcément imbriquées.
......@@ -106,11 +106,11 @@ La conclusion de ce chapitre, qui est également la conclusion de *Pour tout ré
Le solutionnisme doit intégrer du doute pour dépasser ses propres limites.
## 1.2.4. Esprit critique et question du choix
*Pour tout résoudre cliquez ici* s'inscrit dans un mouvement de pensée minoritaire lorsqu'il est publié en 2013, Evgeny Morozov se positionnant résolument contre une partie des innovateurs et des essayistes des nouvelles technologies, et cela sur le même terrain : *Pour tout résoudre* est en effet un livre destiné au *grand public*, nous n'avons pas à faire à un travail purement universitaire.
*Pour tout résoudre cliquez ici* s'inscrit dans un mouvement de pensée minoritaire lorsqu'il est publié en 2013, Evgeny Morozov se positionnant résolument contre une partie des innovateurs et des essayistes des nouvelles technologies, et cela sur le même terrain : *Pour tout résoudre* est en effet un livre destiné au *grand public*, nous n'avons pas affaire à un travail purement universitaire.
Comme il le démontre lui-même il n'est pas seul à remettre en cause une certaine approche de la technique et de la technologie, ses références sont autant des chercheurs contemporains que des intellectuels des vingtième et dix-neuvième siècles.
Sa proximité avec ces courants est principalement philosophique, en cela que la philosophie cherche à définir précisément une question, avant même de répondre à cette question.
Derrière des propos qui semblent souvent pessimistes, négatifs voir alarmistes, Evgeny Morozov construit une vision de la technique proche de celle du philosophe Gilbert Simondon : la technique n'est pas mauvaise en soi, mais c'est notre rapport avec elle qu'il faut reconsidérer.
Le constat froid et alarmiste d'une technique qui assujetti l'homme doit être dépassé par une nouvelle considération de la technique et de son application : nous devons nous repositionner par rapport à la technologie.
Le constat froid et alarmiste d'une technique qui assujettit l'homme doit être dépassé par une nouvelle considération de la technique et de son application : nous devons nous repositionner par rapport à la technologie.
Le penseur d'origine biélorusse va plus loin : les designers et les ingénieurs ont le choix de concevoir des objets, des artefacts ou des systèmes qui ne considèrent pas l'humain comme un robot, de laisser de côté le solutionnisme et le "webcentrisme" pour se concentrer sur des approches _techniques_ véritablement humaines.
## 1.2.5. Des processus de publication solutionnistes ?
......@@ -134,7 +134,7 @@ Le recours à un logiciel monolithique comme InDesign oblige à enfermer sa visi
L'automatisation de certaines étapes d'une chaîne de publication est nécessaire, des outils adaptés sont donc incontournables pour un éditeur.
Mais, en plaçant la convivialité ou la modularité comme principe de départ, d'autres modes de fonctionnement sont possibles, qui ne visent pas l'efficacité directe de l'outil mais la maîtrise de l'*activité* de publication.
Le constitution du collectif PrePostPrint {% cite fauchie_workshop_2017 %} est une initiative qui va dans ce sens, l'exemple le plus marquant porté par cette démarche de recherche et de démocratisation est l'utilisation des langages HTML et CSS pour fabriquer et produire des publications imprimées, aussi appelée HTML2Print.
La constitution du collectif PrePostPrint {% cite fauchie_workshop_2017 %} est une initiative qui va dans ce sens, l'exemple le plus marquant porté par cette démarche de recherche et de démocratisation est l'utilisation des langages HTML et CSS pour fabriquer et produire des publications imprimées, aussi appelée HTML2Print.
HTML et CSS sont des standards : l'un est conçu pour structurer des contenus, et le second pour déterminer une mise en forme à partir de la structure.
Le recours aux technologies du web dans ces cas n'est pas une application du "webcentrisme" à la publication, mais plutôt l'utilisation réfléchie et adéquate d'une technologie dans une situation et une période données.
Par ailleurs ce type de procédé implique un travail de conception, d'apprentissage et de remise en cause régulière, donc de l'humain là où les chaînes de publication sont actuellement surtout composées de logiciels.
......
......@@ -36,7 +36,7 @@ Nous pouvons considérer que l'objet technique a une "forme abstraite" (p. 24) l
Prenons l'exemple de l'ustensile : en soit il ne fait que répondre à un besoin précis, il est purement fonctionnel, sa ou ses fonctions sont chacune indépendante, son fonctionnement est linéaire – une fonction après l'autre –, il s'agit d'un objet technique abstrait.
Prenons un second exemple : un moteur n'a pas un fonctionnement linéaire, ses éléments sont imbriqués, certaines fonctions se répondent entre elles, il y a une synergie interne au moteur, il s'agit d'un objet concret.
En terme de genèse l'"objet technique abstrait" (p. 29) est primitif, ancien, il y a donc une évolution technique, mais comment s'est-elle déroulée ?
En termes de genèse l'"objet technique abstrait" (p. 29) est primitif, ancien, il y a donc une évolution technique, mais comment s'est-elle déroulée ?
Le progrès technique est brusque, il n'est pas continu, il est composé d'"évolutions mineures" (p. 46) et d'"évolutions majeures" (p. 46).
Les évolutions mineures sont des améliorations : ajout d'une fonction augmentant l'efficience de l'ensemble, comme le fait de compléter une phrase par un appendice entre parenthèses.
Les évolutions majeures s'appuient sur les évolutions mineures, elles se traduisent par des nouveaux objets techniques, comme le fait de reformuler une phrase pour la compléter, plutôt que de lui adjoindre une parenthèse : remplacer l'extension par une refonte.
......@@ -60,13 +60,13 @@ La particularité du milieu associé est qu'il est créé par l'objet technique
Il est ce par quoi l'être technique se conditionne lui-même dans son fonctionnement." {% cite simondon_du_2012 %}
Prévoir ce qui se passera dans une situation d'application – l'objet technique immergé dans un contexte particulier – est la condition permise par l'homme, un acte d'invention, nous pouvons considérer la "causalité récurrente" (p. 75) comme son expression visible.
Cette forme d'autonomie, et donc cette individualisation, s'exerce au niveau de l'individu technique, et non au niveau de l'ensemble technique, ce dernier en héritant néanmoins, comme pour la causalité récurrente.
Si Gilbert Simondon insiste sur ce point, nous pouvons noter que la caractère d'individualisation concerne l'individu technique et le niveau inférieur, l'élément technique, mais sans que ce dernier ne possède de milieu associé.
Si Gilbert Simondon insiste sur ce point, nous pouvons noter que le caractère d'individualisation concerne l'individu technique et le niveau inférieur, l'élément technique, mais sans que ce dernier ne possède de milieu associé.
Les éléments techniques ont un caractère d'individualisation uniquement parce qu'ils composent l'individu technique.
Le passage de causalité se fait donc entre élément technique et individu technique, nous devons approfondir l'aspect temporel qu'implique ce passage et quelle différence il y a avec le vivant.
Dans le cas du vivant l'organe ne peut être détaché de l'ensemble, alors que l'élément technique peut être retiré de l'individu technique ; le vivant engendre à l'identique, alors que la technique produit.
Le "temps de relaxation" (p. 83) est l'une des distinctions entre le vivant et la technique : comme nous avons déjà pu le voir le progrès technique est discontinu, en dents de scie.
Gilbert Simondon introduit le concept de "production indirecte" (p. 88), que nous pouvons comprendre comme l'amélioration progressive qui donne lieu à des nouveaux objets techniques, c'est par le jeu de leurs imperfections que les objets techniques évoluent, contrairement aux êtres vivants qui, par leur perfection, engendre des êtres identiques à eux.
Gilbert Simondon introduit le concept de "production indirecte" (p. 88), que nous pouvons comprendre comme l'amélioration progressive qui donne lieu à des nouveaux objets techniques, c'est par le jeu de leurs imperfections que les objets techniques évoluent, contrairement aux êtres vivants qui, par leur perfection, engendrent des êtres identiques à eux.
Nous pourrions ajouter une précision aux propos de Gilbert Simondon : les êtres vivants évoluent dans un temps long, ils ne sont pas parfaitement identiques lorsqu'ils s'engendrent, alors que les objets techniques connaissent des bons d'évolution.
La machine et l'homme sont très différents : la machine porte les outils et les dirigent, et l'homme règle et dirige la machine.
......@@ -91,7 +91,7 @@ Une chaîne de publication est l'ensemble des outils et méthodes qui forment le
Un exemple type est le couple traitement de texte et logiciel de publication assistée par ordinateur.
A contrario les chaînes de publication qui utilisent les technologies et les méthodes du développement web peuvent représenter un progrès technique par rapport aux chaînes de publication classiques.
Ces dernières utilisent des logiciels destinés à accomplir une tâche : d'un côté écrire du texte et éventuellement le structurer avec un traitement de texte, et de l'autre côté mettre en forme et produire un fichier permettant une impression papier avec un logiciel de publication assistée par ordinateur.
Majoritairement propriétaires et fermés, le code de ces logiciels n'est pas accessibles, modifiables ou partageables, plaçant ceux qui conçoivent et fabriquent les livres dans une situation d'aliénation imposée.
Majoritairement propriétaires et fermés, le code de ces logiciels n'est pas accessible, modifiable ou partageable, plaçant ceux qui conçoivent et fabriquent les livres dans une situation d'aliénation imposée.
Par exemple si un logiciel comme InDesign ne prend plus en charge GREP – système d'expressions régulières permettant de faciliter les remplacements en série –, alors l'éditeur qui l'utilise est obligé de trouver une autre solution, ou pire il perd un temps précieux.
Autre exemple : si l'interface d'un traitement de texte est complètement revue, son utilisateur ne peut pas la modifier, et doit se former à nouveau pour être en mesure de la comprendre et de la prendre en main.
Avec des logiciels ouverts, une possibilité de modification par la communauté existe : cela ne veut pas dire que chaque problème a sa solution, mais il y a une *possibilité*.
......@@ -110,8 +110,8 @@ Gilbert Simondon nous a donné le matériel nécessaire pour que nous conservion
Encore aujourd'hui, la technique est embrassée ou rejetée, nous observons majoritairement une dualité entre postures technophile et technophobe, par manque de connaissance de la technique, mais également par manque de maîtrise de celle-ci.
En observant le fonctionnement même des machines et des systèmes techniques, et leur rapport avec leur environnement, nous pouvons intégrer la technique comme la possibilité d'établir une relation juste avec la nature.
Les chaînes de publication inspirée du web peuvent être considérées comme un objet technique ouvert et comme une occasion de mieux comprendre comment produire des livres : la culture technique est une question de réappropriation par des choix technologiques et des choix de processus.
Nous ne devons pas être naïfs quand au progrès technique que peuvent représenter cet exemple, celui-ci pouvant être repris au compte du fonctionnalisme ou de la recherche aveugle de l'efficacité.
Les chaînes de publication inspirées du web peuvent être considérées comme un objet technique ouvert et comme une occasion de mieux comprendre comment produire des livres : la culture technique est une question de réappropriation par des choix technologiques et des choix de processus.
Nous ne devons pas être naïfs quant au progrès technique que peut représenter cet exemple, celui-ci pouvant être repris au compte du fonctionnalisme ou de la recherche aveugle de l'efficacité.
Le progrès technique en tant qu'il peut être une émancipation de l'homme doit intégrer une dimension d'analyse et d'accompagnement continus : avoir le recul nécessaire sur les usages et les outils produits, et faire œuvre de pédagogie pour que ce recul puisse perdurer.
L'analyse de ce troisième texte majeur vient compléter un matériau théorique qui nous permet désormais d'aborder des exemples concrets de chaînes de publication originales, il s'agit de la partie suivante.
......@@ -4,7 +4,7 @@ En nous appuyant sur la technique en tant que logiciels, programmes, méthodes e
Nous devons désormais ajouter une nouvelle dimension à ce moment théorique, celle de la pratique : comment des concepts peuvent être appliqués dans le champ de l'édition ?
Après ces trois commentaires de textes longs formant la première partie, nous analysons des cas emblématiques venant confirmer ou tempérer les premières hypothèses de ce mémoire.
Depuis les méthodes et outils mis en place par la maison d'édition américaine O'Reilly jusqu'à la démarche singulière de la revue _Distill_, en passant par l'innovant _workflow_ de Getty Publications, voici trois analyses de cas qui nous donne la matière nécessaire à l'établissement des principes exposés dans la troisième partie.
Depuis les méthodes et outils mis en place par la maison d'édition américaine O'Reilly jusqu'à la démarche singulière de la revue _Distill_, en passant par l'innovant _workflow_ de Getty Publications, voici trois analyses de cas qui nous donnent la matière nécessaire à l'établissement des principes exposés dans la troisième partie.
O'Reilly Media, une structure d'édition spécialisée dans des ouvrages sur l'informatique, utilise depuis de nombreuses années un certain nombre de méthodes et d'outils pour faciliter le travail des auteurs et gagner en efficacité.
Cela se traduit notamment par l'adoption de standards et la réalisation d'une plate-forme sur mesure.
......@@ -13,8 +13,8 @@ Getty Publications, la maison d'édition de la fondation The Getty, crée une ch
Constatant la nécessité de repenser les éditions numériques de leurs catalogues, la mise en œuvre de ce système de publication a une incidence sur la façon, plus globale, de faire des livres, quelle que soit leur forme.
_Distill_ est une revue scientifique dans le domaine du _machine learning_, uniquement en version numérique, intégrant des schémas interactifs et versionnant les sources des articles.
Cette revue répond à des besoins très contemporains – en terme d'accès ou de fonctionnement – tout en posant un certain nombre de questions dans le champ de la publication académique.
Cette revue répond à des besoins très contemporains – en termes d'accès ou de fonctionnement – tout en posant un certain nombre de questions dans le champ de la publication académique.
Sans ces réalisation ou expérimentations, ce mémoire n'aurait pas lieu d'être : nous ne faisons ici que détailler des initiatives pionnières et, d'une certaine façon, théoriser des applications pratiques qui répondent à des besoins variés.
Sans ces réalisations ou expérimentations, ce mémoire n'aurait pas lieu d'être : nous ne faisons ici que détailler des initiatives pionnières et, d'une certaine façon, théoriser des applications pratiques qui répondent à des besoins variés.
Comme pour la première partie, ces matériaux font partie intégrante du mémoire et ne sont pas placés en annexe, proposant ainsi une forme originale.
Ces analyses de cas, avec les textes étudiés en première partie, représentent le socle d'une réflexion développée dans la troisième partie.
......@@ -14,7 +14,7 @@ Les outils d'édition d'O'Reilly Media sont forcément influencés par cet unive
En une trentaine d'années, O'Reilly a développé une série d'outils et de méthodes pour créer des livres, les publier et les diffuser.
## 2.1.1. Fluidifier les échanges
En terme d'échanges avec les auteurs, O'Reilly a très tôt ouvert la possibilité d'intégrer dans son _workflow_ différents formats : Word ou OpenOffice avec une certaine feuille de style, mais également des formats plus utilisés par les communautés techniques comme LaTeX ou HTML par exemple.
En termes d'échanges avec les auteurs, O'Reilly a très tôt ouvert la possibilité d'intégrer dans son _workflow_ différents formats : Word ou OpenOffice avec une certaine feuille de style, mais également des formats plus utilisés par les communautés techniques comme LaTeX ou HTML par exemple.
Il s'agit d'une démarche d'ouverture, ainsi que d'une volonté de rendre cohérente l'activité de publication avec le sujet des livres édités, tout en prenant soin des auteurs.
Pour fabriquer ses livres O'Reilly utilise le format XML, ce format permet une structuration fine des contenus, et il est souvent accompagné d'une DTD, définition de type de document.
......
......@@ -10,7 +10,7 @@ Nous pouvons parler ici de résilience, en tant que faculté de résistance et d
Autre constat : une dépendance à des logiciels fermés, et dont l'évolution n'est pas contrôlée, peut se révéler critique.
Cette situation oblige ses utilisateurs à construire leur *workflow* sur des éléments contrôlés par d'autres.
Enfin, comme pour les livres imprimés, la qualité des publications numériques doit être une priorité.
Certains logiciels ne permettent pas des résultats satisfaisants en terme de design – nous pouvons évoquer l'export EPUB d'InDesign qui générait beaucoup d'erreurs il y a encore peu de temps, ou l'incapacité de ce logiciel de produire la version web d'un ouvrage.
Certains logiciels ne permettent pas des résultats satisfaisants en termes de design – nous pouvons évoquer l'export EPUB d'InDesign qui générait beaucoup d'erreurs il y a encore peu de temps, ou l'incapacité de ce logiciel de produire la version web d'un ouvrage.
Dans le cas de l'édition numérique, le recours à des outils comme des traitements de texte classiques ou des logiciels de PAO peut être contourné, mais encore faut-il trouver le bon outil, ou plutôt le bon processus : un ensemble de méthodes et une association de dispositifs.
## 2.2.2. Générateur de site statique
......@@ -39,7 +39,7 @@ Intégrer une nouvelle approche des processus techniques d'édition, plus proche
Nous pourrions soumettre une limite à ce modèle basé sur un langage de balisage léger comme Markdown et sur le format YAML pour les métadonnées : le texte ne peut pas être structuré d'une façon aussi précise qu'avec le schéma XML TEI par exemple.
Il nous faudrait probablement définir, à partir du projet de chaîne de publication de Getty Publications, les cas d'usage qui semblent les plus appropriés ou recommandables.
Toutefois Markdown peut intégrer des éléments en HTML, ainsi ce langage de balisage léger très simple d'utilisation pourrait devenir beaucoup plus puissant en terme de description sémantique avec des compléments en HTML.
Toutefois Markdown peut intégrer des éléments en HTML, ainsi ce langage de balisage léger très simple d'utilisation pourrait devenir beaucoup plus puissant en termes de description sémantique avec des compléments en HTML.
{% figure caption: "Figure 2.4. Capture d'écran d'une vidéo de démonstration du workflow de Getty Publications ([https://www.youtube.com/watch?v=VVYe0qR5DnM](https://www.youtube.com/watch?v=VVYe0qR5DnM))." %}
![Figure 2.4. Capture d'écran d'une vidéo de démonstration du workflow de Getty Publications (https://www.youtube.com/watch?v=VVYe0qR5DnM).]({{ "/images/2-getty-apercu-du-workflow.png" | absolute_url }})
......@@ -49,7 +49,7 @@ En comparaison, la maîtrise de Word, InDesign, ou tout autre logiciel de traite
La pratique de langages de balisage léger ou la connaissance d'un système de versions peut être réutilisée dans d'autres situations, avec d'autres chaînes d'édition ou dans d'autres domaines : développement logiciel, développement web, systèmes complexes de traduction ou de révision avec plusieurs équipes, etc.
## 2.2.4. Prouesse technique
Cette chaîne de publication entend résoudre de nombreux défis : fluidifier les processus de conception et de production, faciliter l'intervention d'acteurs divers de la maison d'édition durant les différentes phases, rendre la chaîne maintenable dans le temps, ne pas dépendre de logiciels dont l'évolution est incertaine, et permettre une longévité en terme d'accès aux fichiers, avec des formats pérennes.
Cette chaîne de publication entend résoudre de nombreux défis : fluidifier les processus de conception et de production, faciliter l'intervention d'acteurs divers de la maison d'édition durant les différentes phases, rendre la chaîne maintenable dans le temps, ne pas dépendre de logiciels dont l'évolution est incertaine, et permettre une longévité en termes d'accès aux fichiers, avec des formats pérennes.
Plusieurs livres ont été créés de cette façon, ils sont consultables en ligne ou téléchargeables dans plusieurs formats ([http://www.getty.edu/publications/digital/digitalpubs.html](http://www.getty.edu/publications/digital/digitalpubs.html)).
{% figure caption: "Figure 2.5. Capture d'écran de la version web du livre Roman Mosaics ([http://www.getty.edu/publications/romanmosaics/](http://www.getty.edu/publications/romanmosaics/))." %}
......
_Distill_, ou Distill.pub, fait son apparition en 2017 dans le domaine de la recherche en _machine learning_ – ou apprentissage automatique en français.
Cette revue académique, qui présente des recherches et des résultats en intelligence artificielle uniquement en version web, est créée dans un paysage particulier.
Le domaine du _machine learning_ semble souffrir d'un manque d'articles de bonne qualité en terme de démonstration, de rédaction et de présentation.
Le domaine du _machine learning_ semble souffrir d'un manque d'articles de bonne qualité en termes de démonstration, de rédaction et de présentation.
_Distill_ entend réduire la _dette_ produite par les trop nombreux articles de mauvaise qualité – toujours sur le plan de la communication {% cite olah_research_2017 %}.
## 2.3.1. Une revue originale
......@@ -20,9 +20,9 @@ Les enjeux de la diffusion et de l'image sont essentielles.
## 2.3.2. Nativement numérique
Chaque article est donc lisible directement en ligne : la revue est _nativement_ numérique et même disponible uniquement sous cette forme.
Nous sommes ici dans un modèle dit de l'Open Access, puisque les contenus sont librement consultables, placés sous licence Creative Commons BY[^distill-cc-by] et référencés avec un identifiant DOI.
Et, précision importante en terme d'accès, il n'est pas nécessaire de télécharger un fichier au format PDF pour consulter un article complet.
Et, précision importante en termes d'accès, il n'est pas nécessaire de télécharger un fichier au format PDF pour consulter un article complet.
Les lecteurs ont _simplement_ besoin d'une connexion internet et d'un navigateur web pour lire _Distill_.
Ce dernier point est primordial en terme de diffusion de la connaissance.
Ce dernier point est primordial en termes de diffusion de la connaissance.
La disponibilité en ligne et les schémas interactifs ne sont pas les seuls caractères qui font de cette revue un objet résolument numérique.
Plusieurs fonctionnalités viennent s'ajouter aux questions d'accès et de visualisation :
......
......@@ -5,7 +5,7 @@ L'analyse de _Post-Digital Print_ d'Alessandro Ludovico nous a permis de prendre
Ces deux formes ne sont pas en opposition, des démarches éditoriales enthousiasmantes mêlant des supports imprimés et des versions numériques et présentées dans cet ouvrage le prouvent avec beaucoup d'acuité.
Pour concevoir et produire ces formes plurielles il y a une nécessité de repenser les chaînes de publication, habituellement conçues pour générer des formes imprimées dont résultent des objets numériques.
Les pratiques d'édition, quelles produisent des publications imprimées ou des _ebooks_, dépendent de logiciels que l'on peut qualifier de "boîtes noires" : difficile de comprendre leur fonctionnement ou d'influer sur leur évolution.
Les pratiques d'édition, qu'elles produisent des publications imprimées ou des _ebooks_, dépendent de logiciels que l'on peut qualifier de "boîtes noires" : difficile de comprendre leur fonctionnement ou d'influer sur leur évolution.
C'est, d'une certaine façon, ce qu'Evgeny Morozov nomme le "solutionnisme technologique", c'est-à-dire l'utilisation systématique de la technologie pour régler un problème sans forcément bien délimiter celui-ci.
_Pour tout résoudre cliquez ici_ apporte une critique bienvenue des usages de la technologie dans le champ social – au sens large.
À partir de cela nous pouvons reconsidérer les chaînes de publication classiques pour développer de nouveaux modèles plus enclins à répondre à des contraintes bien identifiées.
......
......@@ -8,7 +8,7 @@ Nous pouvons supposer que ces étapes, extraites des procédés et des technique
L'écriture représente la colonne vertébrale d'une démarche éditoriale, mais qu'est-ce qui constitue cette étape ?
Quels en sont les logiciels et les modes d'édition ?
La gestion des documents est ici essentielle, elle offre un cadre pour les révisions d'un texte et pour les collaborations autour de celui-ci.
Comme celle-ci est-elle actuellement établie ?
Comment celle-ci est-elle actuellement établie ?
La mise en forme d'un document est l'interprétation de sa structure et l'attribution de styles.
Le rendu graphique est essentiel pour appréhender un texte, pour donner vie aux contenus, mais quelles sont les principales contraintes rencontrées à ce niveau par les acteurs d'un projet d'édition ?
Enfin, l'acte de publication est la mise à disposition d'un livre, l'enjeu est donc d'en définir les formes, et les conditions de production de celles-ci.
......@@ -40,7 +40,7 @@ Un texte n'est pas constitué de lettres et de mots _au kilomètre_, mais chaque
Autant de composants qui constituent un ensemble logique, qui s'organisent pour donner sens.
Autant de fragments, donc, qui portent des significations différentes, en dehors du contenu lui-même : le titre nomme un texte, un paragraphe développe une idée, une liste énumère avec ou sans ordre, une citation signale l'apport d'un autre texte, une note précise un point particulier, etc.
La question de la structuration est trop souvent éludée dans les pratiques d'écriture, quelles soient techniques, académiques ou même fictionnelles.
La question de la structuration est trop souvent éludée dans les pratiques d'écriture, qu'elles soient techniques, académiques ou même fictionnelles.
Les textes portent alors des significations grâce à des artifices graphiques : un titre a une taille de police plus importante, une citation est mise en italique.
Ces simulations visuelles limitent les compréhensions hors contexte – comme la suppression de cette mise en forme –, ou freinent les manipulations par des programmes – pour transformer un fichier dans des formats spécifiques par exemple.
......@@ -65,7 +65,7 @@ D'un côté l'utilisateur ne sait pas forcément qu'il met en forme sans structu
{% endfigure %}
Dans le domaine de "l'écriture scientifique" {% cite guichard_lecriture_2008 %}, les pratiques liées à la structuration des contenus sont trop souvent pauvres ou réduites à des logiciels propriétaires et fermés.
La passage de l'imprimé au numérique, en ce qui concerne l'écriture, doit se faire par une maîtrise de techniques et d'outils par les chercheurs, universitaires ou enseignants eux-mêmes.
Le passage de l'imprimé au numérique, en ce qui concerne l'écriture, doit se faire par une maîtrise de techniques et d'outils par les chercheurs, universitaires ou enseignants eux-mêmes.
"Savoir écrire est une compétence technique indispensable pour tout chercheur ou auteur en sciences humaines et sociales." {% cite vitali-rosati_les_2018 %}
Cette "compétence technique" ne doit pas être déléguée.
......@@ -74,7 +74,7 @@ Le sens n'est donc pas ici la priorité, mais plutôt le rendu graphique, l'_ape
Le principe du WYSIWYG est également utilisé dans de nombreuses applications web, comme des systèmes de gestion de contenu permettant d'éditer des sites web ou des blogs – ou CMS pour Content Management System.
Écrire avec une interface en WYSIWYG apporte nécessairement une confusion entre la structure et sa mise en forme, puisque la personne qui saisit du texte dispose d'options prioritairement _visuelles_.
Le manque de structuration des textes n'est pas du fait des utilisateurs mais plutôt des interfaces qui leur sont proposées.
Nous pouvons tout de même mentionné l'effort de certains éditeurs WYSIWYG qui proposent des options sémantiques, le problème de ces dernières étant de ne pas correspondre exactement au rendu final, créant là une certaine frustration {% cite schrijver_culture_2017 %}.
Nous pouvons tout de même mentionner l'effort de certains éditeurs WYSIWYG qui proposent des options sémantiques, le problème de ces dernières étant de ne pas correspondre exactement au rendu final, créant là une certaine frustration {% cite schrijver_culture_2017 %}.
Une approche alternative, basée sur le sens, est celle du WYSIWYM, pour What You See Is What You Mean.
La distinction entre le contenu et la forme est alors affirmée, et l'utilisateur comprend ce que _structurer_ veut dire : c'est le sens même du langage HTML et de son corollaire le langage CSS.
......@@ -92,7 +92,7 @@ Une autre confusion induite par les traitements de texte est la sensation de com
Aujourd'hui tous les ordinateurs sont pourvus de logiciels capables d'interpréter du .docx ou du .odt, ou en tout cas il est relativement simple d'installer des logiciels permettant cette interprétation.
En tant qu'utilisateur nous n'avons pas conscience que ces fichiers ne sont lisibles facilement que dans un contexte précis et pour un temps limité.
Tout d'abord selon le niveau de complexité d'un document Microsoft Word ou LibreOffice Writer, celui-ci ne s'affichera pas de la même façon selon qu'il a été créé avec Word ou LibreOffice – nous avons tous connu des mésaventures à ce sujet.
Ensuite en fonction des évolutions des logiciels et des formats, il est fort probable qu'un fichier .docx de 2018 ne soit plus lisible en 2028, ou que des informations soient perdues ou difficilement extractable.
Ensuite en fonction des évolutions des logiciels et des formats, il est fort probable qu'un fichier .docx de 2018 ne soit plus lisible en 2028, ou que des informations soient perdues ou difficilement extractible.
Enfin, dans le cas où nous souhaiterions utiliser un autre type de logiciel, par exemple un outil de mise en page plus avancé, il y aura un problème de compatibilité : le nouveau logiciel n'est pas en mesure de prendre en compte toutes les propriétés du précédent.
Dans les domaines de l'édition technique, de la publication universitaire ou plus globalement de la _non-fiction_, l'interopérabilité est une nécessité.
En tant qu'utilisateur nous devons comprendre que le texte que nous inscrivons a également une structure.
......@@ -167,7 +167,7 @@ Mais avant d'envisager de telles alternatives, examinons la prochaine étape d'
## 3.1.3. Mettre en forme
Inscrire, structurer, collaborer, corriger, valider, autant d'actions qui concernent le texte et sa structure sans pour autant prendre en compte la forme de celui-ci – hormis des aperçus transitoires.
La mise en forme d'un document est en soit une étape dans le processus de publication, elle intervient classiquement après les phases de relecture et d'amendement d'un texte.
La mise en forme d'un document est en soi une étape dans le processus de publication, elle intervient classiquement après les phases de relecture et d'amendement d'un texte.
Elle favorise la compréhension de celui-ci, elle guide l'utilisateur dans sa lecture.
Pourtant elle est encore trop souvent l'objet d'une confusion avec le contenu, et aujourd'hui elle rencontre des difficultés pour s'adapter aux nombreuses formes que peut prendre le livre.
......@@ -216,7 +216,7 @@ Une version sémantiquement riche au format XML est probablement nécessaire pou
Le codex, la matérialisation du livre que nous connaissons et pratiquons depuis plus de deux mille ans, est à la fois une évolution technologique majeure de notre civilisation, et un objet en mouvement.
Depuis l'invention de l'imprimerie avec la presse à caractères mobiles de Gutenberg {% cite jampolsky_gutenberg_2017 %}, jusqu'aux expérimentations récentes autour de l'enrichissement des supports physiques à l'aide du numérique, le livre est loin d'être immobile.
Comme nous avons pu le voir dans la première partie, Alessandro Ludovico présente de nombreux exemples de projets éditoriaux alternatifs {% cite ludovico_post-digital_2016 %}, considérant l'édition dans son acceptation large – presse, magazine, livre, etc.
Comme nous avons pu le voir dans la première partie, Alessandro Ludovico présente de nombreux exemples de projets éditoriaux alternatifs {% cite ludovico_post-digital_2016 %}, considérant l'édition dans son acception large – presse, magazine, livre, etc.
Ce que nous pouvons retenir de ce panorama, c'est que le "processus de médiation" {% cite epron_ledition_2018 %} qu'est l'édition prend désormais de nombreuses formes : impression au format poche peu coûteuse, diffusion sur Internet, version imprimée luxueuse, etc.
Avant d'aborder la question du livre numérique, intéressons-nous à un procédé qui semble bouleverser le monde du livre et plus particulièrement l'édition : l'impression à la demande – ou POD pour Print On Demand en anglais.
......@@ -235,8 +235,8 @@ Encore aujourd'hui lorsque les termes livre et numérique sont associés, le liv
Le "livre web" {% cite fauchie_livre_2017 %} est pourtant un objet d'édition séduisant : un site web organisé en chapitres, des outils de navigation rappelant ceux des dispositifs de lecture numérique, et même la capacité technique de rendre ces contenus consultables hors connexion.
Ne plus devoir télécharger un fichier, disposer de capacités graphiques plus avancées, et ne pas dépendre d'applications spécifiques : un livre web peut être accessible directement depuis le Web, le design des sites est plus avantageux que celui du format EPUB, et seul un navigateur est utile pour lire.
Cette nouvelle forme d'édition pose toutefois une question économique : comment rentabiliser un projet éditorial et commercial si l'un des principaux accès est gratuit ?
Les exemples données par Alessandro Ludovico dans _Post-Digital Print_ démontrent qu'une pluralité d'objets physiques et numériques, dont certains payants voir en tirage limité, peut constituer un projet économiquement viable {% cite ludovico_post-digital_2016 %}.
D'un autre côté, le livre web pourrait être l'une des médiations possible pour favoriser l'émergence de nouvelles pratiques de diffusion du savoir, et notamment de savoir académique :
Les exemples donnés par Alessandro Ludovico dans _Post-Digital Print_ démontrent qu'une pluralité d'objets physiques et numériques, dont certains payants voire en tirage limité, peut constituer un projet économiquement viable {% cite ludovico_post-digital_2016 %}.
D'un autre côté, le livre web pourrait être l'une des médiations possibles pour favoriser l'émergence de nouvelles pratiques de diffusion du savoir, et notamment de savoir académique :
> Si « penser ce n’est pas produire des pensées mais les saisir » (Gottlob Frege), alors il est crucial de penser les conditions de ces opérations de saisie.
Dès lors que la pensée n’existe pas en dehors de sa matérialité, le rôle du design dans la transmission des savoirs va bien au-delà de leur embellissement.
......@@ -247,11 +247,11 @@ Comment afficher les images en couleurs sur une liseuse à encre électronique
Comment fabriquer, en impression à la demande, un livre épais qui nécessiterait une reliure autre qu'un dos collé habituellement utilisé en POD ?
Comment anticiper l'affichage d'un livre web dont l'utilisateur a désactivé la feuille de style ?
Ces paramètres peuvent avoir des incidences à la fois sur la conception des contenus – peut-être minimes –, mais surtout sur la façon dont la forme du livre est conçue.
Si la typographie est "la seule chose qui reste du papier dans le livre numérique" {% cite perret_semiotique_2018 %}, ne faut-il pas revoir en profondeur l'attention apporté au design des publications ?
Si la typographie est "la seule chose qui reste du papier dans le livre numérique" {% cite perret_semiotique_2018 %}, ne faut-il pas revoir en profondeur l'attention apportée au design des publications ?
Si le livre numérique a plus à voir avec le flux {% cite tangaro_page_2017 %}, comment appréhender l'acte de publication et le rôle de l'éditeur ?
## 3.1.5. Vers un système ?
À travers cette définition critique des différentes étapes d'une chaîne de publication nous pouvons faire plusieurs constats, tant en terme d'approche théorique que pratique.
À travers cette définition critique des différentes étapes d'une chaîne de publication nous pouvons faire plusieurs constats, tant en termes d'approche théorique que pratique.
Il faut tout d'abord noter que la culture technique des _workflows_ dédiés à l'édition est riche, des moyens importants sont déployés pour la conception et la production des livres.
Nous avons fait l'économie d'une analyse de l'évolution des programmes et des logiciels depuis l'avènement de l'informatique {% cite masure_design_2014 %}, mais nous constatons un déploiement de prouesses pour prolonger la tradition typographique, pour fabriquer des livres de qualité et pour faciliter le travail des auteurs, des éditeurs ou des designers.
Toutefois lors de cette exploration nous nous sommes confrontés à plusieurs obstacles : le manque de compréhension lié à la structuration des contenus, la confusion entre le fond et la forme, le manque de réversibilité lors de la composition graphique, la difficulté de générer conjointement les manifestations imprimée et numérique d'un livre, ou la dépendance à des outils hégémoniques.
......
......@@ -19,7 +19,7 @@ Celui-ci ne doit plus être orienté pour l'imprimé et produire d'autres format
L'interopérabilité, la modularité et la multiformité : trois principes qui soutiennent un système de publication pour éditer des livres *avec* le numérique.
Ces trois principes sont interdépendants, et ne sont pas exsangues de problèmes ou de critiques.
Si ce _nouveau_ modèle était en capacité de résoudre toutes les difficultés présentées dans la partie précédente, il aurait déjà été adopté.
Nous devons donc être exigent quand à la présentation de ces trois fondements, et extraire les nouvelles contraintes imposées par ce modèle.
Nous devons donc être exigeant quant à la présentation de ces trois fondements, et extraire les nouvelles contraintes imposées par ce modèle.
## 3.2.1. Interopérabilité
L'interopérabilité est un enjeu critique dans une chaîne de publication, puisqu'il s'agit de la communication entre les différents outils qui la composent.
......@@ -30,14 +30,14 @@ Quels sont les contraintes et les effets d'une réelle interopérabilité ?
La continuité, dans une chaîne de publication, est donc la capacité à passer d'une étape à une autre et donc d'un outil à un autre, facilement.
Pourquoi est-ce que cette continuité, sans friction, est nécessaire ?
Pour deux raisons que nous souhaitons exposer avec le plus de clarté possible, et qui illustre par ailleurs ce concept de "continuité".
Pour deux raisons que nous souhaitons exposer avec le plus de clarté possible, et qui illustrent par ailleurs ce concept de "continuité".
L'étape de composition crée une tension dans le processus d'édition, en effet le logiciel utilisé pour la mise en forme ne peut pas être accessible à tous les intervenants du projet.
Par exemple lorsqu'un texte a été rédigé, relu et corrigé avec un traitement de texte par des auteur et correcteur, la composition est réalisée avec une autre application : un logiciel de publication assistée par ordinateur.
Ce dernier peut importer le fichier généré par le traitement de texte, et le designer graphique se charge alors de la mise en page du texte dans ce nouvel environnement informatique.
Si l'auteur souhaite intervenir à nouveau sur le texte pour intégrer des modifications, il rencontre une difficulté puisqu'il ne peut pas faire le chemin inverse, c'est-à-dire importer dans un traitement de texte le fichier produit par le logiciel de composition.
Deux solutions sont alors possibles : l'auteur dispose du même logiciel de mise en forme que le ou la graphiste – et le maîtrise –, ou il doit laisser une personne compétente réaliser cette action.
Le texte doit être fixé avant qu'une mise en forme puisse lui être attribué, il y a donc, à ce moment du processus, une rupture.
Le texte doit être fixé avant qu'une mise en forme puisse lui être attribuée, il y a donc, à ce moment du processus, une rupture.
Deuxièmement, les formats des fichiers des traitements de texte et des logiciels de PAO, même s'ils sont désormais basés sur des standards XML, restent illisibles pour le commun des mortels.
La question de l'interopérabilité ne concerne pas que les programmes ou les machines, mais aussi les humains qui les manipulent.
......@@ -89,7 +89,7 @@ Quire, le système de publication numérique de Getty Publications présenté da
Stylo, l'éditeur de texte pour les sciences humaines et sociales – conçu par la Chaire de Recherche du Canada sur les écritures numériques en partenariat avec Érudit {% cite vitali-rosati_stylo_2018 %} –, utilise Markdown.
Markdown est une initiative du domaine du développement web, il a été conçu par des développeurs, il a de commun avec des formats de fichier de programmation d'être tout simplement du texte brut – comme un fichier PHP, un fichier JavaScript ou un fichier XML.
Il est possible de _mettre à plat_ un projet grâce à des fichiers en texte brut, c'est-à-dire de déconstruire le projet en unités indépendantes et intelligibles quelque soit la situation et l'environnement – même si les langages de programmation nécessitent des connaissances précises pour pouvoir être _interprétés_.
Il est possible de _mettre à plat_ un projet grâce à des fichiers en texte brut, c'est-à-dire de déconstruire le projet en unités indépendantes et intelligibles quels que soient la situation et l'environnement – même si les langages de programmation nécessitent des connaissances précises pour pouvoir être _interprétés_.
Cette mise à plat permet d'envisager un mode de gestion particulier des fichiers : ils ne sont plus manipulés de la même façon.
Avec un système de contrôle de versions, les actions d'enregistrement, de révision et de validation changent totalement.
Git est actuellement le plus populaire de ces systèmes, offrant des fonctions puissantes de _versionnement_.
......@@ -120,11 +120,11 @@ Le collectif PrePostPrint est également né de cette volonté de s'extraire des
Il serait en effet dommage de passer d'une hégémonie – le logiciel de publication assistée par ordinateur Adobe InDesign – à une autre – PrinceXML.
La question de la continuité est soutenue par l'enjeu de l'interopérabilité, le moyen de rendre les étapes d'un processus de publication réversibles est l'usage d'un standard commun pour la description et la structuration des contenus.
Un langage de balisage léger à la syntaxe riche mais compréhensible comme le format de texte brut Markdown peut venir palier aux difficultés de communication d'une application à une autre.
Un langage de balisage léger à la syntaxe riche mais compréhensible comme le format de texte brut Markdown peut venir pallier aux difficultés de communication d'une application à une autre.
Utiliser un format brut offre par ailleurs la possibilité de versionner les contenus, et non plus de fonctionner par écrasements successifs.
Si des solutions ont été mises en place depuis déjà très longtemps – à l'échelle de l'histoire informatique –, il est aujourd'hui nécessaire de simplifier ces processus et surtout de prévoir la dimension multiforme d'un même projet d'édition.
L'interopérabilité ouvre une perspective déterminante, celle de pouvoir construire un système de publication modulaire : le système est architecturé selon des objectifs définis clairement, un module remplit une ou plusieurs fonctions.
C'est que nous allons examiner dans le point suivant.
C'est ce que nous allons examiner dans le point suivant.
## 3.2.2. Modularité
L'interopérabilité ouvre la possibilité de ne pas dépendre d'un ou plusieurs logiciels précis, et donc d'envisager un système modulaire.
......@@ -234,11 +234,11 @@ Le format EPUB introduit en effet une reconfiguration continue du texte : en fon
Parmi les nouvelles formes du livre, nous devons évoquer celle du "livre web", phénomène récent qui concerne principalement des ouvrages de _non fiction_ – essais ou manuels techniques.
Des initiatives apparaissent dès les débuts du Web pour diffuser facilement des textes de formats longs, mais c'est à partir des années 2010 que des _web books_ sont réalisés pour répondre à plusieurs critères {% cite fauchie_livre_2017 %} : ensemble de pages structurées et organisées entre elles, contenus qui s'adaptent à la dimension de l'écran, liens hypertextes permettant de naviguer dans et hors du livre, facilités de diffusion d'un livre numérique via le Web, démarche d'ouverture avec des accès libres.
Si plusieurs livres web ont été référencés sur un dépôt GitHub ([https://github.com/antoinentl/web-books-initiatives](https://github.com/antoinentl/web-books-initiatives)) permettant de prendre la mesure de la diversité de ces projets, nous pouvons citer un "livre web" produit en 2016 : _Resilient web design_ de Jeremy Keith ([https://resilientwebdesign.com/](https://resilientwebdesign.com/)) est un exemple emblématique de "livre web" en terme de design, de diffusion de contenus et d'édition.
Si plusieurs livres web ont été référencés sur un dépôt GitHub ([https://github.com/antoinentl/web-books-initiatives](https://github.com/antoinentl/web-books-initiatives)) permettant de prendre la mesure de la diversité de ces projets, nous pouvons citer un "livre web" produit en 2016 : _Resilient web design_ de Jeremy Keith ([https://resilientwebdesign.com/](https://resilientwebdesign.com/)) est un exemple emblématique de "livre web" en termes de design, de diffusion de contenus et d'édition.
Jeremy Keith a mis en ligne ce court essai en auto-édition en décembre 2016 {% cite keith_introducing_2016 %} à la suite de plusieurs ouvrages publiés notamment chez l'éditeur A Book Apart.
Il s'agit d'un site web relativement classique composé d'une dizaine de pages.
Des versions audio, PDF et EPUB sont également disponibles.
Le site web comporte une particularité très intéressante : une fois qu'une page a été visitée, le site est consultable hors ligne {% cite keith_making_2017 %}, cet objet numérique devient une véritable alternative à des formats comme l'EPUB en terme de portabilité et d'accessibilité.
Le site web comporte une particularité très intéressante : une fois qu'une page a été visitée, le site est consultable hors ligne {% cite keith_making_2017 %}, cet objet numérique devient une véritable alternative à des formats comme l'EPUB en termes de portabilité et d'accessibilité.
Autre particularité : les sources du site web sont mises à disposition sur la plate-forme GitHub ([https://github.com/adactio/resilientwebdesign/](https://github.com/adactio/resilientwebdesign/)), toute personne maîtrisant Git ou l'interface de GitHub peut proposer des modifications aux contenus, qui pourront ensuite être validées par l'auteur.
Le livre web peut "nous inciter à repenser la façon dont les savoirs sont élaborés et transmis" {% cite masure_comment_2018 %}.
......@@ -253,7 +253,7 @@ Cette "hybridation" n'est possible qu'en étant en capacité de générer à la
Revenons au cas qui nous occupe depuis le début de ce mémoire : le système de publication de Getty Publications – analysé dans la partie 2.
Getty Publications a donc mis en place un moyen de produire des expressions d'une publication aussi variées qu'un site web, un livre numérique, un PDF et un ouvrage imprimé.
En soit il ne s'agit pas d'un exploit, nombre de maisons d'édition ont su adapter leur chaîne d'édition pour produire ce type d'artefacts.
En soi il ne s'agit pas d'un exploit, nombre de maisons d'édition ont su adapter leur chaîne d'édition pour produire ce type d'artefacts.
La particularité réside dans le fait de faire reposer ce système sur une même source : un ensemble de modules regroupé sous le nom de Quire œuvre à générer des formats très divers.
Produire un livre numérique au format EPUB n'est plus une tâche supplémentaire comme cela peut être le cas pour de nombreux éditeurs {% cite faucilhon_production_2016 %}.
Tout comme Atlas, le système de publication d'O'Reilly Media également abordé dans la partie 2, Quire est une approche nouvelle dans le domaine de l'édition.
......@@ -290,8 +290,8 @@ La source des documents étant le langage de balisage léger Markdown et le lang
Les contraintes ne sont plus les mêmes, et la présence d'un développeur est nécessaire pour maintenir et faire évoluer un tel système.
Les compétences requises sont nouvelles et permettent une indépendance toute relative.
Si nous devons constater que ce nouveau modèle fait apparaître de nouvelles contraintes, elles sont néanmoins d'une nature différente, ouvrant des perspectives en terme de formes, laissant l'utilisateur maître du _workflow_ qu'il constitue, permettant une évolution vers d'autres possibilités numériques, et surtout appelant à une certaine diversité d'outils et d'approches dans le domaine de l'édition.
Si nous devons constater que ce nouveau modèle fait apparaître de nouvelles contraintes, elles sont néanmoins d'une nature différente, ouvrant des perspectives en termes de formes, laissant l'utilisateur maître du _workflow_ qu'il constitue, permettant une évolution vers d'autres possibilités numériques, et surtout appelant à une certaine diversité d'outils et d'approches dans le domaine de l'édition.
Devenir chef d'orchestre d'un dispositif, et non plus opérateur ou surveillant {% cite simondon_du_2012 %}, implique d'acquérir une culture technique, avant même d'envisager de maîtriser des connaissances plus complexes comme la programmation.
L'un des chantiers incontournable résultant de l'application de ces principes est la formation aux outils disponibles et la création d'interfaces facilitant certaines actions d'édition, comme le souligne l'un des membres de l'équipe du département numérique de Getty Publications {% cite gardner_publier_2017 %}.
L'un des chantiers incontournables résultant de l'application de ces principes est la formation aux outils disponibles et la création d'interfaces facilitant certaines actions d'édition, comme le souligne l'un des membres de l'équipe du département numérique de Getty Publications {% cite gardner_publier_2017 %}.
[^scribus]: La communauté autour du logiciel libre de publication assistée par ordinateur Scribus en est un exemple, dont l'objectif était de remplacer le logiciel propriétaire Adobe InDesign.
Le livre connaît des évolutions constantes, depuis une quarantaine d'années l'informatique puis le numérique apportent de nouvelles configurations : une informatisation des métiers du livre avec le développement de logiciels spécifiques, et des nouveaux modes d'accès notamment avec l'_ebook_.
Ces mutations, récentes en ce qui concerne le livre numérique, nous amènent à interroger la façon dont les publications sont conçues et produites, jusqu'alors centrées sur la version imprimée.
La chaîne d'édition, considérant qu'il s'agit de l'ensemble des outils permettant de fabriquer un livre, est impactée par les évolutions techniques que sont par exemple le traitement de texte, le logiciel de publication assistée par ordinateur, le format EPUB ou encore le livre web.
En prenant en compte ces bouleversements tant en terme de processus de construction des publications que de méthode de travail, nous avons défini un nouveau modèle alternatif.
En prenant en compte ces bouleversements tant en termes de processus de construction des publications que de méthode de travail, nous avons défini un nouveau modèle alternatif.
Avant de réexaminer ce système et surtout de le questionner, nous revenons sur le cheminement qui nous a conduit à cette approche originale.
## Les mutations du livre et des expérimentations inédites
......@@ -27,7 +27,7 @@ Getty Publications a probablement bénéficié de ces réflexions pour construir
Enfin la revue _Distill_ bouleverse les modes de gestion d'un texte dans un cadre académique et scientifique, s'appuyant sur des méthodes issues du développement informatique comme le versionnement, et invitant les auteurs à participer au processus d'édition.
Ces analyses de texte nous donnent un cadre de réflexion nécessaire, accompagné de présentations de cas qui illustrent nos recherches, la chaîne de publication Quire de Getty Publications est à ce titre particulièrement emblématique des mutations en cours.
Nous devons souligner que ces exemples ne sont pas exempts de critiques quand à leur contexte et à leur choix de réalisation, tout comme les propositions qui suivent.
Nous devons souligner que ces exemples ne sont pas exempts de critiques quant à leur contexte et à leur choix de réalisation, tout comme les propositions qui suivent.
## Un système modulaire
Décomposer le processus de publication en définissant ses étapes constitue les prémisses incontournables à l'exposition d'un nouveau modèle.
......@@ -51,8 +51,8 @@ L'acquisition d'une culture technique plutôt que la connaissance de fonctionnal
Il s'agit, d'une certaine façon, du coût du changement de paradigme imposé par ce _système_, que nous pouvons qualifier de _nouvelles dépendances_.
## Pour de belles dépendances
Le schéma traditionnel basé sur un traitement de texte et un logiciel de publication assistée par ordinateur est relativement simple à maintenir, abstraction faite de la dépendance à des entreprises privées qui développent et vendent ces logiciels et proposent des mises à jour – payantes ou inclues dans des abonnements.
Ici, avec un système constitué de briques reliées entre elles – souvent _open source_ ou libre –, les dépendances techniques sont nouvelles : si un module n'est plus actualisé par une personne ou une communauté, il faut trouver une alternative ou envisager un développement pour palier au défaut de mise à jour.
Le schéma traditionnel basé sur un traitement de texte et un logiciel de publication assistée par ordinateur est relativement simple à maintenir, abstraction faite de la dépendance à des entreprises privées qui développent et vendent ces logiciels et proposent des mises à jour – payantes ou incluses dans des abonnements.
Ici, avec un système constitué de briques reliées entre elles – souvent _open source_ ou libre –, les dépendances techniques sont nouvelles : si un module n'est plus actualisé par une personne ou une communauté, il faut trouver une alternative ou envisager un développement pour pallier au défaut de mise à jour.
Par ailleurs, les dépendances peuvent produire une réaction en chaîne : un générateur de site statique fonctionne par exemple avec un langage de programmation particulier, qui n'est pas forcément installé par défaut sur tous les systèmes d'exploitation.
Un changement de système d'exploitation peut provoquer un _effet domino_, contournable grâce à la dimension modulaire du système : un nouveau générateur de site statique pourrait venir remplacer celui choisi initialement.
......@@ -63,7 +63,7 @@ Ces initiatives deviennent aujourd'hui fragiles, certaines briques technologique
Nous désignons les contraintes exposées dans la dernière partie et dans cette conclusion comme de _belles dépendances_ : la capacité d'un système modulaire de publication de fonctionner dans un temps long repose sur des compétences, et sur des démarches bien souvent artisanales.
Plutôt que de faire porter la continuité d'une chaîne d'édition sur la maintenabilité d'un ou plusieurs logiciels par des sociétés privées ou des communautés centralisées, un système modulaire repose sur l'assemblage de plusieurs programmes, autonomes et connectés.
La dimension artisanale correspond à ces nombreux projets conçus chacun par une poignée d'individus pour satisfaire des exigences particulières.
Ce mémoire est par exemple construit grâce à l'association une quinzaine de programmes différents, certains étant élaboré par une ou deux personnes [^annexe-back].
Ce mémoire est par exemple construit grâce à l'association d'une quinzaine de programmes différents, certains étant élaborés par une ou deux personnes [^annexe-back].
Réunir ces composants ne signifie pas être développeur, mais suppose de s'immerger dans le fonctionnement de fabrication d'un livre, de _faire_.
>Nous avons trop peu d'occasions de vraiment _faire_ quoi que ce soit parce que notre environnement est trop souvent prédéterminé à distance.
......
......@@ -4,7 +4,7 @@ Lorsque des paraphrases ou des citations sont utilisées dans les définitions,
#### Asciidoc
AsciiDoc est un langage de balisage léger et le nom du programme qui permet de convertir des fichiers en AsciiDoc dans d'autres formats.
Certains livres d'O'Reilly Media ont été fabriqué avec ce langage.
Certains livres d'O'Reilly Media ont été fabriqués avec ce langage.
Depuis 2013 la suite de programmes Asciidoctor tend à remplacer AsciiDoc en tant que programme.
#### BibTeX
......@@ -19,7 +19,7 @@ Au sein du système de gestion de versions Git, un _commit_ est un enregistremen
#### CSS
_Cascading Style Sheets_, feuilles de style en cascade en français, est un langage informatique décrivant la mise en forme de documents structurés avec HTML.
CSS est un standard définit par le World Wide Web Consortium (W3C).
CSS est un standard défini par le World Wide Web Consortium (W3C).
#### EPUB
Le format EPUB, pour _electronic publication_, est le format du livre numérique.
......
Supports Markdown
0% or .
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or to comment