Commit de6831d4 authored by Nicolas Bouilleaud's avatar Nicolas Bouilleaud

Merge branch 'new-theme' into 'master'

Nouveau thème

See merge request !26
parents 5b88f667 4536c2a7
Pipeline #142136607 passed with stage
in 1 minute and 2 seconds
......@@ -89,3 +89,6 @@ C’est fait ! Enfin, c’est à dire que ça commence tout juste. Allez annonc
Il est probable que certaines choses ne deviennent claires que quand vous commencerez à travailler ensemble : certaines choses que vous aviez imaginé ne fonctionneront pas exactement comme vous l’aviez pensé. C’est normal, mais écrivez ces nouvelles façons de fonctionner. Assurez-vous que toute la coopérative se rencontre régulièrement, ou tout de moins reste en contact. Faites des comptes-rendus des réunions, rendez-les disponibles à tous les membres, et conservez-les.
Assurez vous que tous les membres aient accès à toutes les informations, les stratégies, les procédures, les status financiers… La plupart de vos membres trouveront gratifiant d’avoir accès toutes ces informations, et cela renforcera votre esprit d’équipe. Pour l’entraide et la solidarité, contactez d’autres coopératives de travailleurs dans votre branche ou votre région. S’il y a un groupe ou une fédération de coopératives dans votre région, rejoignez-la !
### Section suivante : [Témoignages]({% link temoignages.html %})
......@@ -7,7 +7,7 @@ categories: main
# Pourquoi créer une coopérative à partir d’un groupe de travailleurs indépendants ?
À première vue, il semble y avoir une contradiction entre les mots `groupe` et `indépendants`. Pourtant, d’après notre expérience, ils peuvent très bien se conjuguer.
À première vue, il semble y avoir une contradiction entre les mots _groupe_ et _indépendants_. Pourtant, d’après notre expérience, ils peuvent très bien se conjuguer.
Beaucoup d’entre nous avons été des personnes salariées, puis indépendantes, puis travailleuses-actionnaires d’une coopérative. Nous avons trouvé que cette dernière formule offre le meilleur des deux mondes : on conserve toujours la liberté d’être son propre patron·ne, mais avec l’aide d’autres personnes pour s’entourer. Voici certains des avantages que vous aurez en étant salarié·e-actionnaire plutôt qu’indépendant·e.
......
......@@ -20,7 +20,7 @@ Mais ce guide parle des **coopératives de travailleurs** : des entreprises dét
Un **collectif** est un groupe de personnes qui prennent des décisions en démocratie directe. Plutôt que d’utiliser la démocratie représentative en élisant un Conseil d’Administration pour prendre les décisions, un collectif va simplement se réunir et prendre directement des décisions. Les collectifs peuvent prendre des décisions à la majorité, ou par consensus, ou avec n’importe quel autre processus de décision. Ils fonctionnent généralement avec très peu de hiérarchie. Bien que la plupart des collectifs ne soient pas des coopératives de travailleurs (parce qu’ils font autre chose que de gérer une entreprise, ou qu’ils ne sont pas détenus par les travailleurs), et que beaucoup de coopératives ne soient pas des collectifs (parce qu’ils excercent leur pouvoir de contrôle avec des représentants et des niveaux hiérarchiques), il arrive très souvent que les petites coopératives de travailleurs soient aussi des collectifs. **Une coopérative est une forme de propriété et de gestion. Un collectif est une forme d’organisation.**
**Une coopérative de travailleur est-elle à but lucratif ou non-lucratif ?** Ces mots peuvent avoir plusieurs sens qui entraînent beaucoup de confusion, c’est pourquoi on utilise parfois dans le secteur coopératif le mot « excédent » au lieu de « bénéfices » ou « profit ». Il est parfaitment exact que des coopératives de travailleurs visent à faire fonctionner des entreprises saines – ce qui signifie générer des recettes, payer toutes les dépenses, et qu’il leur reste encore quelque chose en sus (l’excédent). Mais le but lucratif renvoie généralement à une entreprise détenue par un ou plusieurs investisseurs, qui emploient d’autres personnes pour faire fonctionner leur entreprise, le but étant de faire du bénéfice (pour les investisseurs). Si « à but lucratif » veut dire que de l’argent supplémentaire est nécessaire pour rétribuer les investisseurs (qui ne travaillent pas pour l’entreprise), il est vrai qu’une coopérative ne dégage pas de profits, parce qu’elle n’a pas de propriétaires extérieurs. D’un autre côté, « à but non-lucratif » se réfère généralement à des associations à visée éducative, caritative, ou qui visent à fournir d’autres services, et qui doivent ré-investir leur excédent dans leurs propre activité, pour pouvoir bénéficier par exemple d’exonérations fiscales. Les coopératives de travailleurs n’ont souvent pas des missions entièrement caritatives ; et l’exigence de propriété par les travailleurs n’a pas vraiment de sens pour des associations, qui n’ont pas de propriétaire au sens strict. Partant de ces définitions, une coopérative de travailleurs n’est à but ni lucratif, ni non-lucratif. Mais il est facile d’imaginer les coopératives de travailleurs comme étant à mi-chemin entre ces deux catégories : d’un côté elles visent à dégager un excédent en faisant fonctionner une entreprise commerciale, de l’autre elles reversent cet excédent aux travailleurs ou le ré-investissent, plutôt que de distribuer aux investisseurs extérieurs. C’est pour cela que des coopératives se décrivent parfois comme « à visée non-lucrative ».
**Une coopérative de travailleur est-elle à but lucratif ou non-lucratif ?** Ces mots peuvent avoir plusieurs sens qui entraînent beaucoup de confusion, c’est pourquoi on utilise parfois dans le secteur coopératif le mot « excédent » au lieu de « bénéfices » ou « profit ». Il est parfaitment exact que des coopératives de travailleurs visent à faire fonctionner des entreprises saines – ce qui signifie générer des recettes, payer toutes les dépenses, et qu’il leur reste encore quelque chose en sus (l’excédent). Mais le but lucratif renvoie généralement à une entreprise détenue par un ou plusieurs investisseurs, qui emploient d’autres personnes pour faire fonctionner leur entreprise, le but étant de faire du bénéfice (pour les investisseurs). Si « à but lucratif » veut dire que de l’argent supplémentaire est nécessaire pour rétribuer les investisseurs (qui ne travaillent pas pour l’entreprise), il est vrai qu’une coopérative ne dégage pas de profits, parce qu’elle n’a pas de propriétaires extérieurs. D’un autre côté, « à but non-lucratif » se réfère généralement à des associations à visée éducative, caritative, ou qui visent à fournir d’autres services, et qui doivent ré-investir leur excédent dans leurs propre activité, pour pouvoir bénéficier par exemple d’exonérations fiscales. Les coopératives de travailleurs n’ont souvent pas des missions entièrement caritatives ; et l’exigence de propriété par les travailleurs n’a pas vraiment de sens pour des associations, qui n’ont pas de propriétaire au sens strict. Partant de ces définitions, une coopérative de travailleurs n’est à but ni lucratif, ni non-lucratif. Mais il est facile d’imaginer les coopératives de travailleurs comme étant à mi-chemin entre ces deux catégories : d’un côté elles visent à dégager un excédent en faisant fonctionner une entreprise commerciale, de l’autre elles reversent cet excédent aux travailleurs ou le ré-investissent, plutôt que de distribuer aux investisseurs extérieurs. C’est pour cela que des coopératives se décrivent parfois comme « à visée non-lucrative ».
**Les coopératives de travailleurs ont-elle un statut juridique particulier ?** De nouveau les mots peuvent avoir plusieurs sens, qui varient substantiellement d’un droit national à un autre. Les ingrédients dont vous avez besoin pour monter une coopérative de travailleurs (la propriété par les travailleurs, le contrôle démocratique, les bénéfices distribués en fonction de l’activité, etc.) peuvent être traduits dans des structures juridiques spécifiques (par exemple SCOP ou SCIC), mais aussi dans n’importe quelle entité juridique traditionnelle: SAS, SARL, etc. Il est même possible de s’approcher des critères coopératifs avec une association ou une société unipersonnelle. Les status coopératifs spécifiques – souvent un mélange des régimes lucratifs, non-lucratifs et associatifs – décrivent une structure coopérative qui doit explicitement être structurée par des critères coopératifs, et qui peut éventuellement obtenir certains avantages fiscaux, le droit d’utiliser une dénomination reconnue comme « SCOP », et d’autres avantages. Certaines coopératives de travailleurs choisissent d’utiliser ces régimes spécifiques. D’autres font autrement.
......
......@@ -4,6 +4,6 @@
<meta name="viewport" content="width=device-width, initial-scale=1">
<meta name="theme-color" content="#157878">
<link rel="stylesheet" href="{{ "/css/normalize.css" | relative_url }}">
<link href='https://fonts.googleapis.com/css?family=Open+Sans:400,600,700' rel='stylesheet' type='text/css'>
<link rel="stylesheet" href="{{ "/css/cayman.css" | relative_url }}">
<link rel="stylesheet" href="{{ "/css/codecode.coop.css" | relative_url }}">
<link rel="stylesheet" href="{{ "/css/highlight.css" | relative_url }}">
</head>
<footer class="site-footer">
<span class="site-footer-owner"><a href="{{ site.url }}">{{ site.title }}</a> est un site collaboratif. Vous pouvez nous <a href="mailto:bonjour@codecode.coop">contacter</a>.</span>
<span class="site-footer-credits">Consultez les sources sur GitLab pour <a href="https://gitlab.com/CodeursEnLiberte/codecode.coop/blob/master/{{ page.path }}">participer, corriger ou améliorer ce texte</a>.</span>
<div class="site-footer__logo">
<img src="{{ "/images/logo.png" | relative_url }}" />
</div>
<div class="site-footer__text">
<p>
{{ site.title }} est un site collaboratif. Vous pouvez nous <a href="mailto:bonjour@codecode.coop">contacter</a>.
</p>
<p>
Consultez les sources sur GitLab pour <a href="https://gitlab.com/CodeursEnLiberte/codecode.coop/blob/master/{{ page.path }}">participer, corriger ou améliorer ce texte</a>.
</p>
<p>
<a href="{% link apropos.markdown %}">À propos</a>.
</p>
</div>
</footer>
<section class="page-header corner-ribbon-container">
<h1 class="project-name">
<section class="site-header">
<h1 class="site-header__title">
<a href="{% link index.html %}">{{ site.title }}</a>
</h1>
<h2 class="project-tagline">{{ site.tagline }}</h2>
<a href="{% link index.html %}" class="btn">Guide</a>
<a href="{% link apropos.markdown %}" class="btn">À propos</a>
<h2 class="site-header__tagline">{{ site.tagline }}</h2>
</section>
<!DOCTYPE html>
<html lang="{{ site.locale }}">
{% include head.html %}
<body>
{% include page-header.html %}
<section class="main-content">
{{ content }}
{% include page-footer.html %}
{{ content }}
</section>
{% include page-footer.html %}
</body>
</html>
......@@ -6,4 +6,6 @@ layout: default
{{ content }}
<a href="{{ page.homepage }}" target="_blank">Leur site internet</a>
\ No newline at end of file
<p>
<a href="{{ page.homepage }}" target="_blank">Leur site internet</a>
</p>
......@@ -4,26 +4,27 @@ nom: Codeurs en Liberté
homepage: https://www.codeursenliberte.fr
---
# Qui sommes-nous ?
## Une coopérative d’indépendant·e·s.
## Qui sommes-nous ?
### Une coopérative d’indépendant·e·s.
Choisir le temps de travail et les missions nous semble indispensable. Cela est à première vue incompatible avec un statut de salarié·e. Cependant, la protection sociale des indépendant·e·s est compliquée à obtenir, et ne nous semble pas offrir autant de garanties que le régime général.
En nous salariant dans une structure commune, nous pouvons être affilié·e·s au régime général, tout en gardant la liberté de notre temps de travail et de nos missions.
## Plus solidaires que solitaires.
### Plus solidaires que solitaires.
Travailler sans chef, c’est génial – mais travailler seul est un peu usant à la longue.
Au delà d’une simple structure administrative, Codeurs en Liberté est aussi un espace pour travailler ensemble, s’entraider, partager des connaissances et des GIF animés, et se serrer les coudes en cas de coup dur.
## Un fonctionnement militant.
### Un fonctionnement militant.
Chaque Codeur·se en Liberté attache une grande importance au travail fait avec amour. Ainsi, chacun·e peut travailler moins pour travailler mieux pour garantir la qualité de ses contributions et un équilibre avec sa vie privée.
De plus, nous exigeons que chaque membre s’approprie l’entreprise. Cela passe par un actionnariat obligatoire et — en reprenant les principes des coopératives — la possession d’une voix quel que soit le montant de capital détenu.
## Partager nos connaissances.
### Partager nos connaissances.
Nous sommes convaincus que la transparence doit être l’approche par défaut et qu’elle est nécessaire pour permettre l’implication réelle de chaque membre. Nous poussons cette transparence en rendant publique la majeure partie de notre activité. Seules les négociations commerciales et les données à caractère personnel ne sont pas publiées.
......@@ -31,7 +32,7 @@ Par exemple, les décisions de nos assemblées générales, ou encore les échan
Nous essayons de faire un grand effort pour documenter nos réalisations et permettre leur réutilisation. Par ailleurs, malgré des membres et des clients aux langues maternelles variées, nous nous efforçons de ne pas retomber systématiquement sur l’anglais comme choix par défaut.
# Vie de tous les jours
## Vie de tous les jours
Tous membres sont indépendants et travaillent dans des endroits différents, nous n’avons pas de local où nous retrouver physiquement régulièrement. Nous avons donc quelques outils pour nous permettre de communiquer et prendre des décisions :
- Mattermost : un outil de chat auto-hébergé ;
......@@ -39,7 +40,7 @@ Tous membres sont indépendants et travaillent dans des endroits différents, no
- Des tours de table réguliers : une fois par semaine, il y a un appel collectif où chaque personne peut partager ce qu’elle a fait dans la semaine, et où l’on parle des sujets en cours ;
- Des séminaires : une fois par an, nous nous retrouvons au même endroit pendant pendant une semaine, pour passer du temps ensemble et avancer sur les sujets de la coopérative.
# Répartition des revenus
## Répartition des revenus
Chaque membre de la coopérative est indépendant et a donc la liberté de gérer son temps de travail comme il l’entend. Cette liberté s’applique aussi à la rémunération : chaque personne se rémunère en fonction de ce qu’elle a facturé.
Concrètement, quand un membre facture un client, une partie va dans la coopérative, l’autre partie dans un compte virtuel personnel. Il se verse alors un salaire grâce à ce compte.
......@@ -50,6 +51,6 @@ Nous avons donc mis en place un reversement pour les bas salaires : en dessous
_Nous gérons les comptes virtuels grâce à cet [outil](https://gitlab.com/CodeursEnLiberte/ardoise)._
# Recrutement
## Recrutement
Nous recrutons sur cooptation d’un·e des membres de la coopérative. Nous demandons ensuite à la personne de parler avec chacun des membres de la coopérative ; puis, s’il n’y a pas de véto, nous entamons les démarches administratives pour employer la personne en CDI.
......@@ -4,13 +4,13 @@ nom: Fairness
homepage: https://fairness.coop
---
# Qui sommes-nous ?
## Qui sommes-nous ?
Une coopérative d'accompagnement dans la conception responsable de service numérique.
Nous sommes une équipe composée de développeurs et d'agilistes.
Nous travaillons de concert avec nos clients pour minimiser l'impact environnemental des services numériques que nous concevons tout en apportant notre expertise technique sur leur problématique.
## Structuration
### Structuration
Fairness est née de la transformation d'une SAS en Scop Arl. Le gérant historique et les salariés se sont donc rassemblés pour transformer leur entreprise en coopérative. La transformation a été assez simple car le fonctionnement précédent comportait un management et une hiérarchie très horizontale. Tout le monde avait déjà l'habitude de prendre les décisions de manière collégiale et cela nous semblait la suite logique que ce changement de structure juridique.
......@@ -18,7 +18,7 @@ Nous nous sommes également faits accompagner par l'[URSCOP](https://www.les-sco
Vous pouvez retrouver plus d'informations sur notre transition dans notre article à ce sujet : <https://fairness.coop/blog/2020/transformation-en-cooperative/>
## Auto-organisation
### Auto-organisation
Nous travaillons en auto-organisation, nous sommes nos propres chefs de projet, nos propres commerciaux, etc...
......@@ -27,8 +27,8 @@ L'équipe s'auto-organise, gère son temps, ses réunions, son client, sa factur
Elle est libre de choisir ses technologies et ses outils en fonction de ce qui répond le mieux aux besoins.
L'équipe se décompose ou recompose en fonction des projets et des clients. On peut travailler ensemble sur certains projets comme être avec nos clients sur d'autres.
## Coopération
### Coopération
Nous avons fait le choix d'une coopération obligatoire, qui se concrétise par l'entrée obligatoire en tant que coopérateur après deux ans de salariat dans l'entreprise et ce afin d'éviter de siloter les coopérateurs des salariés. Tout le monde fait partie des deux environnement à la fois.
......@@ -36,7 +36,7 @@ Cela nous permet aussi de tous disposer d'une voix au chapitre lors de nos diff
Nous fonctionnons également avec un système de véto, qui permet à chaque personne d'ouvrir le débat sur une décision comme par exemple le choix d'un client. Si la personne estime que ce client n'est pas en accord avec nos valeurs, on décide ainsi de ne pas établir de relation. Nous expérimentons également le consentement systémique pour ce type de décision.
## Partage de connaissance
### Partage de connaissance
Nous nous retrouvons tous au travers de dojo. Ce sont des moments hors projets qui ont lieu minimum deux fois par mois, qui nous permettent d'échanger, de sortir du quotidien. Ces moments sont prompts aux discussions sur les échéances à venir dans la coopérative, sur les décisions à prendre, sur l'avancement de tel ou tel projet, mais ils permettent également de se retrouver pour tester de nouvelles choses.
......@@ -45,7 +45,7 @@ Nous passons donc du temps à expérimenter de nouvelles technologies, mais auss
Ces moments permettent de ne pas se sentir déconnecté de la coopérative quand certains d'entre nous partent quelque temps en mission.
Si vous voulez en savoir plus sur ce mode de fonctionnement, vous pouvez lire notre article à ce sujet <https://fairness.coop/blog/2019/remue-meninges-collectif/>
# Vie de tous les jours
## Vie de tous les jours
Nous avons quelques places dans des coworking (Paris et Nantes) qui nous permettent de nous retrouver quand nous ne sommes pas en mission ou quand nos missions peuvent se dérouler à distance.
......@@ -53,7 +53,7 @@ Ce "camp de base" nous permet d'avoir une accroche physique sans qu'elle ne pès
A cela, nos outils du quotidien pour communiquer sont les classiques Email, Slack, Gitlab en fonction du sujet.
# Salaire
## Salaire
Chaque membre de la coopérative est au courant des salaires de chacun. Il.elle est aussi au courant de toutes les prévisions financières de l'entreprise. Ce qui permet à chacun de voir ce qu'il.elle ramène à la coopérative (même si ce terme est un peu galvaudé car l'apport n'est pas uniquement financier).
......@@ -61,7 +61,7 @@ Nous discutons donc des salaires ensemble, chacun peut demander le salaire qu'il
Comme chaque personne a une visibilité sur les entrées et sorties, chacun peut se faire une idée du "coût" de son salaire pour l'entreprise.
# Recrutement
## Recrutement
Nous n'avons pas de règle particulière pour le recrutement à part peut être le fait que la personne soit prête à s'impliquer dans la coopérative.
......
/*
* General variables
*/
:root {
--page-margin-color: #F8F6EF;
--page-title-color: #444444;
--accent-color: #BD0000;
--link-color: #003BCB;
--text-color: #333333;
--article-title-color: #000000;
--article-subtitle-color: var(--accent-color);
--baseline: 24px;
--baseline-subdivision: 8px;
}
/*
* Baselines
*
* This stylesheet uses a baseline grid. Text is always sitting on
* lines evenly spaced by 24px.
*
* To perform this effet, text elements are adjusted in two ways:
* - a margin-top, to move the first line of the text on the next baseline
* (depending on the text size).
* - a padding-bottom, to move the end of the element on the next baseline.
* (using padding instead of margin to prevent margin collapse)
*
* Debugging:
*
* To visualise the baseline grid, simply comment out the `display: none` statement
* below.
*
* Reference:
*
* See https://open.nytimes.com/how-we-implemented-a-baseline-grid-using-css-cb13cac45201
*/
/* DEBUG: display the baseline grid */
html {
position: relative;
}
html::before {
display: none; /* Enable to see the grid */
--debug-baseline-color: hsla(204, 100%, 50%, 0.30);
--debug-sub-baseline-color: hsla(204, 80%, 72%, 0.25);
--background-baseline: repeating-linear-gradient(
to bottom,
var(--debug-baseline-color),
var(--debug-baseline-color) 1px,
transparent 1px,
transparent var(--baseline)
);
--background-baseline-subdivisions: repeating-linear-gradient(
to bottom,
var(--debug-sub-baseline-color),
var(--debug-sub-baseline-color) 1px,
transparent 1px,
transparent var(--baseline-subdivision)
);
position: absolute;
top: 0;
right: 0;
bottom: 0;
left: 0;
margin-right: auto;
margin-left: auto;
content: '';
background-image: var(--background-baseline), var(--background-baseline-subdivisions);
z-index: 1000;
pointer-events: none;
}
/* END DEBUG */
/*
* General page layout
*/
* {
box-sizing: border-box;
}
html {
background-color: var(--page-margin-color);
min-height: 100%;
}
body {
min-height: 100vh;
padding: 0;
margin: 0;
font-family: Georgia, serif;
font-size: 18px;
line-height: var(--baseline);
border: 1px solid transparent;
border-left: 1px solid #E9E9E9;
color: var(--text-color);
background-color: white;
}
/* Large screens */
@media (min-width: 1000px) { body {
margin-left: 128px;
padding-left: 128px;
}}
/* Normal screen */
@media screen and (max-width: 999px) and (min-width: 760px) { body {
margin-left: 32px;
padding-left: 72px;
}}
/* Narrow screen */
@media screen and (max-width: 759px) and (min-width: 400px) { body {
margin-left: 0;
padding-left: 48px;
width: auto;
}}
/* Very narrow screen */
@media screen and (max-width: 399px) { body {
margin-left: 0;
padding-left: 16px;
width: auto;
min-width: 280px;
}}
a {
color: var(--link-color);
text-decoration: none;
}
a:hover {
text-decoration: underline;
}
/*
* Header
*/
.site-header {
margin-top: 96px;
margin-bottom: 92px;
}
.site-header__title {
margin-top: 0;
margin-bottom: 0;
font-weight: bold;
color: var(--title-color);
letter-spacing: -3px;
text-transform: lowercase;
}
/* Large screens */
@media (min-width: 1000px) { .site-header__title {
font-size: 56px;
}}
/* Normal screen */
@media screen and (max-width: 999px) and (min-width: 760px) { .site-header__title {
font-size: 56px;
}}
/* Narrow screen */
@media screen and (max-width: 759px) and (min-width: 400px) { .site-header__title {
font-size: 40px;
}}
/* Very narrow screen */
@media screen and (max-width: 399px) { .site-header__title {
font-size: 40px;
}}
.site-header__title a {
color: inherit;
}
.site-header__tagline {
margin-top: 14px;
margin-bottom: 0;
padding-bottom: 11px;
margin-left: 3px;
font-weight: normal;
color: var(--accent-color);
letter-spacing: 0;
}
/* Large screens */
@media (min-width: 1000px) { .site-header__tagline {
width: auto;
font-size: 18px;
}}
/* Normal screen */
@media screen and (max-width: 999px) and (min-width: 760px) { .site-header__tagline {
width: auto;
font-size: 18px;
}}
/* Narrow screen */
@media screen and (max-width: 759px) and (min-width: 400px) { .site-header__tagline {
width: 240px;
font-size: 21px;
}}
/* Very narrow screen */
@media screen and (max-width: 399px) { .site-header__tagline {
width: 192px;
font-size: 18px;
}}
/*
* Main content layout and typography
*/
.main-content {
word-wrap: break-word;
}
.main-content h1 {
margin-top: 92px;
margin-bottom: 29px;
padding-bottom: 11px;
font-weight: bold;
font-size: 28px;
color: var(--article-title-color);
letter-spacing: 0;
line-height: 32px;
}
.main-content h2 {
margin-top: 48px;
margin-bottom: 0;
padding-bottom: 16px;
font-weight: bold;
font-size: 21px;
color: var(--article-subtitle-color);
letter-spacing: 0;
line-height: 32px;
}
.main-content h3 {
margin-top: 1px;
margin-bottom: 0;
padding-bottom: 15px;
font-weight: bold;
font-size: 18px;
color: var(--article-title-color);
letter-spacing: 0;
line-height: 32px;
}
.main-content h3[id|="section-suivante"] {
margin-top: 73px;
}
.main-content p {
max-width: 536px;
line-height: var(--baseline);
margin-top: 5px;
/* Push the text down and sit it on the baseline */
margin-bottom: 0;
padding-bottom: 19px;
/* Extra line between the paragraphs (with padding to avoid margin collapse) */
font-size: 18px;
letter-spacing: 0;
}
.main-content img {
max-width: 100%;
}
.main-content ul,
.main-content ol {
margin-top: 5px;
margin-bottom: 0;
padding-bottom: 11px;
}
.main-content blockquote {
margin-top: 5px;
margin-left: 0;
padding: 0 1rem;
margin-left: 0;
color: #819198;
border-left: 0.3rem solid #dce6f0;
}
.main-content blockquote > :first-child {
margin-top: 0;
}
.main-content blockquote > :last-child {
margin-bottom: 0;
}
.main-content table {
display: block;
width: 100%;
overflow: auto;
word-break: normal;
word-break: keep-all;
-webkit-overflow-scrolling: touch;
}
.main-content table th {
font-weight: bold;
}
.main-content table th, .main-content table td {
padding: 0.5rem 1rem;
border: 1px solid #e9ebec;
}
.main-content dl {
padding: 0;
}
.main-content dl dt {
padding: 0;
margin-top: 1rem;
font-size: 1rem;
font-weight: bold;
}
.main-content dl dd {
padding: 0;
margin-bottom: 1rem;
}
/*
* Code highlighting
*/
.main-content code {
padding: 2px 4px;
font-family: Consolas, "Liberation Mono", Menlo, Courier, monospace;
font-size: 0.9rem;
color: #567482;
background-color: #f3f6fa;
border-radius: 0.3rem;
}
.main-content pre {
padding: 0.8rem;
margin-top: 5px;
margin-bottom: 1rem;
font: 1rem Consolas, "Liberation Mono", Menlo, Courier, monospace;
color: #567482;
word-wrap: normal;
background-color: #f3f6fa;
border: solid 1px #dce6f0;
border-radius: 0.3rem;
}
.main-content pre > code {
padding: 0;
margin: 0;
font-size: 0.9rem;
color: #567482;
word-break: normal;
white-space: pre;
background: transparent;
border: 0;
}
.main-content .highlight {
margin-bottom: 1rem;
}
.main-content .highlight pre {
margin-bottom: 0;
word-break: normal;
}
.main-content .highlight pre,
.main-content pre {
padding: 0.8rem;
overflow: auto;
font-size: 0.9rem;
border-radius: 0.3rem;
-webkit-overflow-scrolling: touch;
}
.main-content pre code,
.main-content pre tt {
display: inline;
max-width: initial;
padding: 0;
margin: 0;
overflow: initial;
line-height: inherit;
word-wrap: normal;
background-color: transparent;
border: 0;
}